Branche ATMP : instauration d’une subvention pour protéger la santé des travailleurs des TPE/PME

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

DR

Face à la crise sanitaire que nous connaissons aujourd’hui, de nombreux salariés de TPE/PME ne bénéficient pas des mesures de protections nécessaires. Force Ouvrière affirme depuis le début de cette épidémie que la priorité doit rester la protection de la santé des travailleurs. Dans ce cadre, FO a revendiqué la mise en place par la branche ATMP (Accidents du Travail et Maladies Professionnelles) d’une aide financière permettant aux entreprises de moins de 50 salariés la mise à disposition des protections indispensables pour assurer la santé et la sécurité de tous sur le lieu de travail.

Sans remettre en cause l’obligation de sécurité qui incombe à l’employeur en vertu du code du travail, cette subvention devrait permettre d’assurer une meilleure protection pour des milliers de salariés dans les petites et très petites entreprises, trop souvent démunis en matière de santé et sécurité.

Pour cette raison, Force Ouvrière a dû insister pour que cette subvention soit ouverte à tous les secteurs, et pas uniquement aux secteurs considérés comme essentiels. En effet, en vue du déconfinement et de la reprise progressive de l’activité, il est indispensable que la santé de tous les salariés amenés à reprendre une activité soit assurée.

Force Ouvrière continue d’insister sur le fait que l’employeur est tenu, dans le cadre de l’exécution du contrat de travail, à une obligation de sécurité, à protéger la santé des salariés, et à prévenir les risques professionnels.

L’instauration d’une telle subvention montre le rôle essentiel joué par les instances paritaires dans l’amélioration de la santé des travailleurs.

Serge Legagnoa Secrétaire confédéral au Secteur de la Protection Sociale Collective

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déconfinement phase 2 – réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération FO constate que la phase 2 du déconfinement, telle que présentée par le Premier ministre, du fait du ralentissement - évidemment attendu par tout un chacun - de l’épidémie de Covid-19, conduit à une accélération de reprise d’activité dès le 2 juin dans nombre de secteurs.

Chiffres du chômage : vers une crise sociale sans précédent

Communiqué de FO par Michel Beaugas

La Dares et Pôle emploi ont publié ce jour, des indicateurs du marché du travail spécifiques à la crise sanitaire pour le mois d’avril 2020. Malgré le recours systématique à l’activité partielle et la mise en place du « travail à domicile » ou « télétravail » dans des conditions souvent aléatoires, les (...)

Transfert de la dette sociale et dépendance : réaction FO

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le Gouvernement vient de saisir les caisses nationales de la Sécurité sociale pour avis sur un projet de loi organique et un ordinaire, relatif au transfert de l’essentiel de la « dette Covid » à la caisse de la dette sociale (la CADES), pour un montant prévu de 136 milliards d’euros, et un report de l’extinction de la dette sociale à 2033 alors qu’elle devait s’éteindre en 2024.