Buitoni : FO mobilisé pour défendre les emplois sur le site de Caudry

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

La Direction de Buitoni (groupe Nestlé) a fait part aux organisations syndicales de sa volonté de se séparer d’un nombre important de salariés sur la base du volontariat.

Selon la Direction, il y aurait entre 50 et 80 salariés « en trop » compte tenu de l’activité du site. La Direction souhaite leur proposer trois types de départs volontaires : départ vers un autre site de Nestlé, départ pour un projet de reconversion, départ anticipé à la retraite.

La Direction a fait savoir aux organisations syndicales qu’une fermeture de l’usine devrait être envisagée si ce projet de départs n’aboutissait pas.

La FGTA-FO et le syndicat FO Buitoni, majoritaire sur l’usine de Caudry, dénoncent ce chantage à l’emploi et réclament de véritables négociations pour aboutir à un accord à la hauteur des moyens du Groupe Nestlé et des attentes des salariés qui ne sont en rien responsables de la situation qu’a traversée l’entreprise ces derniers mois.

Par ailleurs, compte tenu des faibles tonnages annoncés, il y a urgence à la mise en place d’une nouvelle politique commerciale et industrielle pour pérenniser l’activité du site.

La FGTA-FO et le syndicat FO Buitoni ne céderont rien et seront accompagnés d’experts pour défendre pied à pied les intérêts des salariés.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Chiffres du chômage : un nouveau mais triste record

Communiqués de FO par Stéphane Lardy

Selon les derniers chiffres publiés par Pôle emploi pour le mois de février, le nombre de demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégorie A), en France métropolitaine augmente de 0,9 % sur un mois soit 31 500 demandeurs d’emploi en plus.

Air France : La FEETS FO condamne le dumping social, la « low-costisation » et les délocalisations

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETSFO

La Fédération Force Ouvrière de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS FO) condamne la volonté d’Air France de basculer une partie du court et moyen courriers vers une activité low cost au détriment de sa propre activité et des emplois qui en dépendent.