C&A poursuit ses fermetures de magasins

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale du Commerce & VRP

« Ambition : Croissance profitable »… En pleine contestation sociale de la réforme des retraites, ce sont par ces trois mots cinglants que la Direction de C&A France a choisi de définir son nouveau projet de fermeture pour sept magasins ainsi que la réduction de surface de deux autres magasins.

Toujours sous le choc de la fermeture de ses deux grands magasins parisiens, dont les coûteuses rénovations avaient été financées par C&A France au détriment de leurs salaires et conditions de travail, les salariés et les représentants du personnel n’ont pas le temps de souffler, il ne faut pas perdre le rythme !

Malgré un appel à la transparence des élus Force Ouvrière à Giny Boer, Présidente-Directrice Générale C&A Europe, dans l’intérêt des salariés qui sont maintenus depuis plusieurs années dans un climat permanent fortement anxiogène, l’enseigne continue d’annoncer les mauvaises nouvelles au compte-goutte.

Sur le site logistique, les salariés ne sont pas mieux lotis. Les belles promesses n’ont pas été au rendez-vous et les conditions de travail continuent de se détériorer sans aucune réaction de la direction malgré les alertes répétées des élus FO.

Aujourd’hui nombre d’entre eux se voient imposer de nouveaux horaires alors qu’aucun transport en commun n’est mis à leur disposition !

Si l’ambition de la Direction de C&A est la croissance profitable, il serait temps que cela profite aux salariés et à la collectivité qui leur verse de généreuses aides publiques depuis trop longtemps sans contrepartie, mais l’exercice s’avère difficile, inverser le cours du ruisseau est contre nature…

La Section fédérale FO Commerce & VRP se joint à la section FO C&A pour interpeller la direction de C&A : allô, y a-t-il réellement un pilote dans l’avion ?

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

C&A va fermer 30 nouveaux magasins

Emploi et Salaires par Elie Hiesse

L’enseigne néerlandaise a annoncé la fermeture de 30 magasins, en plus des 14 fermetures déjà décidées en avril 2019. 216 emplois sont aujourd’hui menacés.