C&A : une restructuration à suivre

Commerce par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Pas d’annonce de fermetures lors du Comité Central d’Entreprise chez C&A. Rien d’étonnant en terme d’image sociale pour la marque…

Tarek Hosni, nouveau gérant de la filiale française, s’est voulu ouvert et rassurant, obtenant ainsi le vote de confiance des élus quant aux orientations stratégiques de l’entreprise.

Pas de fermetures à l’ordre du jour pour les 12 mois à venir, mais un régime sec, fait de l’arrêt de l’expansion et du gel des embauches pour consolider l’entreprise qui affiche un déficit de plus de 90 millions d’euros, avec des chiffres en baisse mais des frais de groupe en hausse, allez comprendre…

Les salariés ne sont pas prêts de voir leurs conditions de travail s’améliorer et restent inlassablement la variable d’ajustement de cette réorganisation. La direction réfute le terme de restructuration, il semble que les journalistes aient mal traduit les propos du directeur européen de la marque Philippe Brenninkmeijer lors de son allocution à la presse allemande…

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Pour les salaires, la mobilisation se poursuit chez C&A

Commerce par Mathieu Lapprand

Le travail a repris ce mardi 22 mars après la grève votée le 18 mars dernier suite aux « propositions méprisantes » de la direction de C&A dans le cadre des négociations annuelles obligatoires sur les salaires. D’autres modalités d’action sont prévues.

C&A annonce une restructuration à la presse… mais oublie d’informer ses salariés

Commerce par Employés et Cadres

Lors du Comité Central d’Entreprise du 30 septembre 2016, la direction de C&A France a fait une présentation très succincte des axes stratégiques de l’entreprise. Aucune information n’a été donnée aux représentants du personnel quant à un projet d’ampleur de fermeture de magasins, tout juste une information sur le recours à l’assistance d’un cabinet de consultants.