Campagne contre le cancer du sein : Octobre rose ? Octobre sombre !

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Depuis plusieurs années, FO Commerce dénonce l’ambiguité de certaines entreprises qui soutiennent la campagne contre le cancer du sein.

Pour FO Commerce, plus que jamais, il est temps de dénoncer les dérives patronales et gouvernementales qui favorisent l’augmentation des cancers du sein.

Il est reconnu que le travail de nuit est un facteur qui favorise le cancer du sein. Trop de femmes sont exposées à cause de leur travail nécessaire à l’ensemble des usagers, patients, etc. et nous ne pouvons que saluer le personnel féminin du corps hospitalier, dans la police, chez les pompiers et autres qui s’exposent dans l’intérêt de tous.

Mais FO Commerce condamne la loi Macron et toutes les entreprises du commerce qui favorisent le travail de nuit rebaptisé travail de soirée. On n’expose pas la santé des femmes pour augmenter son chiffre d’affaires. Le commerce n’est pas d’utilité publique la nuit.

Par la même occasion, FO Commerce dénonce le massacre organisé de la médecine du travail qui avait la charge du suivi des travailleurs de nuit. Mais il est vrai que dans le commerce, les salariés ne vont plus travailler qu’en soirée, jusqu’à minuit…

FO Commerce apporte son soutien à toutes les femmes atteintes par cette fichue maladie.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Le 9 avril, grève et manifestations dans tout le commerce

Communiqué des Fédérations CGT, FO et SUD du commerce par Employés et Cadres

Le gouvernement, au service des grandes enseignes, a la volonté : de nous faire travailler de 5 à 12, voire 52 dimanches par an ; de créer des zones touristiques internationales sur Paris, la côte normande et d’azur ouvertes toute l’année et de nous y faire travailler tous les dimanches et la nuit ; de (...)