#TPE2016

Campagne tout terrain dans l’Aude

Recommander cette page

Vendredi 6 novembre 2015, Marc Adivèze, Secrétaire général de l’union départementale (UD) de l’Aude a tenu une conférence de presse dans les locaux de l’UD.

Accompagné de deux conseillers prud’homaux, Marc Adivèze a présenté à la presse locale les enjeux de ce scrutin : « dans les TPE, il n’y a pas de syndicats. Or, les problèmes des salariés sont les mêmes que dans les moyennes ou grandes entreprises : respect des contrats, heures supplémentaires, conditions de travail… Travailler dans une petite entreprise ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit d’être défendu. Pour arbitrer, il y a le Code du travail et les conventions collectives. »

Jean Esparbié, conseiller prud’homal nous informe que, depuis le début de semaine, les permanences juridiques – mises en place par l’UD – fonctionnent à plein régime : « depuis lundi, nous avons eu onze personnes pour des renseignements sur les ruptures conventionnelles, les relations employeurs-salariés parfois très difficiles, un accompagnement pour trouver un avocat ou aller aux prud’hommes, des questions de salaires ou d’indemnités non payés, etc. Pour certains employeurs en difficulté, tous les moyens sont bons pour faire dégager les salariés ».

De plus, le secrétaire général doit se rendre dans les unions locales du département (Castelnaudary, Limoux, Narbonne et Carcassonne) pour présenter la campagne et ses enjeux et appeler les militants à se mobiliser pour ces élections.

L’UD a également prévu une réunion d’information à l’intention des assistantes maternelles le 21 novembre 2015 à Carcassonne.

A propos de cet article

En complément

Bienvenue Dans Le Monde Du Travail - Episode 30

TPE - La grande élection syndicale

Sur le web

InFO-TPE

Newsletter - InFO-TPE

Abonnez-vous à la lettre d’information Informations Très Petites Entreprises

Bienvenue Dans Le Monde Du Travail - Episode 34

Pourquoi voter aux élections dans les très petites entreprises ?

Bienvenue Dans Le Monde Du Travail - Episode 35

Pourquoi voter aux élections professionnelles en décembre prochain ?