Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Carrefour - FO répond au silence de Bompard : mobilisation le 8 février 2018

Grande distribution par FGTA-FO

« FranceNormandieMondevilleCentreComMondeville2 » par Ikmo-nedTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des services annexes Force Ouvrière

La FGTA-FO dénonce le silence d’Alexandre Bompard et la stratégie de « vraies/fausses » nouvelles distillées par voix de presse.

Il y a plusieurs semaines, le secrétaire général de la FGTA-FO a demandé une rencontre au P-DG pour aborder les conséquences sociales et l’intensité de son projet pour Carrefour. A ce jour : rien, pas de son, pas d’image.

La FGTA-FO constate que l’actionnariat du groupe change progressivement de mains et se financiarise, notamment avec l’arrivée de deux banques américaines (JP Morgan et Bank of America), détenant aujourd’hui 12% du capital.

Pendant ce temps, la presse bruisse de projets régressifs où la FGTA-FO ne trouve rien de bon pour les salariés.

La FGTA-Force Ouvrière, première organisation syndicale chez Carrefour, entend faire respecter et défendre les droits des salariés. Préparant son propre calendrier et dans l’attente d’un rendez-vous, la FGTA-FO organise sa riposte qui débutera par une journée de mobilisation, d’information et de revendications le jeudi 8 février 2018.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Carrefour : le nombre de suppressions d’emplois pourrait passer de 2 400 à plus de 5 000

Grande distribution par Nadia Djabali

Après les annonces choc de la direction de Carrefour, la FGTA appelle tous les salariés de l’enseigne à se rendre devant le siège de Massy le 8 février 2018. Alors que le groupe affiche une bonne santé financière, la fédération considère le plan concocté par le P-DG de l’enseigne comme un outil permettant aux actionnaires et aux investisseurs de conserver leur niveau de dividendes.

Un engagement au long cours

Portrait par Françoise Lambert

Valérie Gavini, 48 ans, travaille dans un hypermarché Carrefour à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Elle y est déléguée du personnel FO depuis vingt ans.
Syndiquée à Force Ouvrière depuis trente ans, lors de son embauche à l’hypermarché Carrefour de Châteauneuf-les-Martigues en 1985, Valérie (...)