Carrefour, les hypers en grève à l’appel de FO

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Mobilisation 4 avril 2019 FO Carrefour à Sens. © FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

Si la Direction de Carrefour a annoncé la suppression de 1 229 postes dans les hypermarchés d’ici la fin de l’année, ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’elle a décidé de passer un certain nombre d’hypermarchés en location-gérance, ce qui est une forme de suppression de postes déguisée, non visible des médias.

Pour Force Ouvrière, la mise en location-gérance est une perte de droits et de pouvoir d’achat pour les salariés qu’il faut combattre. Les salariés de Carrefour ne doivent pas payer les errements économiques des dirigeants de ces dernières années. Aujourd’hui, 10 hypermarchés sont concernés, combien le seront demain ?

Pour cette raison, quatre hypermarchés Carrefour (Sens, Paimpol, La Roche-sur-Yon, Chalon-sur-Saône) ont été partiellement ou totalement bloqués ce jour par plusieurs centaines de salariés qui ont répondu à l’appel de la FGTA-FO et de son syndicat FO Carrefour.

FO réclame le maintien de ces magasins dans le groupe Carrefour et demande une rencontre avec la direction des hypermarchés dans les meilleurs délais.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Un engagement au long cours

Portrait par Françoise Lambert

Valérie Gavini, 48 ans, travaille dans un hypermarché Carrefour à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Elle y est déléguée du personnel FO depuis vingt ans.
Syndiquée à Force Ouvrière depuis trente ans, lors de son embauche à l’hypermarché Carrefour de Châteauneuf-les-Martigues en 1985, Valérie (...)