Carrière des fonctionnaires : FO demande au gouvernement de revoir sa copie

Grogne

La Fédération générale des fonctionnaires FO (FGF FO) a boycotté le 19 mai une réunion de la négociation sur les rémunérations et les parcours des fonctionnaires, censée se terminer le 2 juin. L’objectif des discussions engagées en mars 2014 est de revoir les grilles indiciaires de tous les agents des catégories A, B et C et d’intégrer une partie des primes dans le traitement de base. Dans un courrier adressé au Premier ministre, l’ensemble des organisations syndicales, dont FO, demandent « une nouvelle proposition à la hauteur des attentes des agents ». Elles estiment que les propositions du gouvernement ne répondent pas aux pertes de pouvoir d’achat des fonctionnaires, soumis au gel de la valeur du point d’indice depuis 2010. Les syndicats critiquent en outre l’étalement de l’application du projet, qui pourrait s’échelonner jusqu’en 2022.

Sur le même sujet

A son XXIe congrès, FO Finances toujours plus déterminée à renforcer son audience

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Salaires à augmenter, carrières à améliorer, conditions de travail à faire progresser, réformes auxquelles il faut s’opposer, services publics à protéger, bilan des élections professionnelles passées et perspectives pour celles à venir... Tous ces sujets majeurs et bien d’autres ont été longuement abordés en octobre par les délégués de FO Finances participant au XXIe congrès de la fédération à Branville en Normandie.

Yves Veyrier, Secrétaire général de FO : « Il faut maintenir les services publics de proximité et arrêter de dénigrer les fonctionnaires »

France 3 le 5 février 2019 par Yves Veyrier

« Les fonctionnaires sont les grands oubliés en matière de salaire. Il n’y a pas d’augmentation du point d’indice. Ça va faire la 8e année en 10 ans qu’il y a un gel de l’augmentation des salaires des fonctionnaires. Là où le gouvernement incite les entreprises à verser une prime exceptionnelle, lui, dit aux fonctionnaires vous n’en aurez pas ! », Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière.