Casse des acquis sociaux : Les salariés de Solocal (ex-Pages Jaunes) en grève le 16 octobre

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO

Après une augmentation de capital réussie de 336 millions d’euros permettant à l’entreprise d’appréhender l’avenir plus sereinement, Solocal vient d’annoncer contre toute attente aux organisations syndicales un projet visant à supprimer les RTT, à imposer des horaires d’équipe décalés ainsi que le travail le samedi.

La Direction, sous couvert de flexibilité et de compétitivité, veut imposer aux salariés travaillant en équipe de nouveaux horaires (travail tôt le matin, tard le soir et le samedi) risquant de détruire l’équilibre vie privée/vie professionnelle.

Autre mesure phare que l’entreprise veut faire passer en force : la suppression pure et simple des jours de RTT qui peuvent aller jusqu’à 19 par an. FO n’est pas dupe. Ce projet ne répond pas à une logique de compétitivité mais à une logique d’économie faite sur le dos des salariés.

Dans une période où le gouvernement insiste sur la Qualité de Vie et Santé au Travail, la DRH de Solocal prend à contre-pied toutes ces préconisations, risquant de laisser sur le bord de la route certains salariés, dont des familles monoparentales dans l’impossibilité de s’organiser.

Les 2 000 salariés de Solocal pensaient avoir tout vécu, après plusieurs plans de licenciements sans précédent emportant sur son passage plus de 1 500 postes. Il n’en était rien. Encore récemment les salariés ont dû rembourser des trop perçus de salaire en raison d’erreurs à répétition de la Direction, atteignant pour certains plusieurs milliers d’euros. FO s’en était d’ailleurs fait l’écho dans la presse en dénonçant ces pratiques cet été.

Pour toutes ces raisons, FO ainsi que d’autres organisations syndicales appellent tous les salariés à se mettre en grève le vendredi 16 octobre.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Média : la grève pour défendre les acquis sociaux se poursuit à l’AFP

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

Les salariés de l’Agence France Presse (AFP), en grève depuis le 3 juin à l’appel de FO, ont voté massivement le 13 juin pour reconduire le mouvement sur 48 heures, jusqu’à la prochaine AG. Ils dénoncent la volonté de la direction de remettre en cause la plupart de leurs acquis en matière de temps de travail ou de rémunération, dans la logique du projet de loi Travail.

Cinquième journée de grève aux Hôpitaux de Paris

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Jeudi 17 septembre, les salariés de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) étaient dans la rue à l’appel de tous leurs syndicats. Ils ont une nouvelle fois demandé le retrait du projet de réorganisation du temps de travail, voulu par la direction.
Les 75 000 agents des Hôpitaux de Paris (...)

Forfait-jours : temps de travail et traitement des absences

Durée du travail par Secteur juridique

Les salariés sous forfait annuel en jours ne sont pas soumis : à la durée légale hebdomadaire de travail de 35 heures ; à la durée quotidienne de travail effectif qui ne peut excéder 10 heures, sauf dérogations ; aux dispositions sur les durées maximales hebdomadaires (48 heures au cours d’une même semaine, dans la limite de 44 heures calculées sur une période quelconque de 12 semaines consécutives ou 46 heures après autorisation délivrée par l’autorité administrative).