Casse sociale : FO dénonce les passages en location-gérance devant la direction Carrefour

Toute l’actualité par FGTA-FO

© Alexandre Rault

Communiqué de la FGTA-FO

Les 28 et 29 novembre 2023, 400 délégués FO des hypermarchés Carrefour étaient réunis en assemblée générale à Erdeven (56). Le 29 novembre, dans le cadre de cette AG, la Direction de Carrefour était invitée à répondre aux questions des délégués. Elle a été accueillie par un happening de l’ensemble des délégués issus des magasins intégrés au groupe et par ceux dont les magasins passeront en location-gérance en 2024. L’objectif de FO  ? Dénoncer ce mode de gestion qui se matérialise par une perte progressive des droits des salariés et une disparition programmée des représentants du personnel et de leur syndicat. Les primes, les avantages sociaux, les conditions de travail, le bien-être au travail... tout cela disparaît peu à peu.

En 7 ans, ce sont près de 80 magasins et 12 000 salariés qui ont été abandonnés par Carrefour. Après Carrefour Proximité pratiquement 100% franchisé, Carrefour Market à plus de 80% de franchise et/ou location-gérance, l’accélération des passages en location- gérance des hypermarchés ces dernières années démontre la volonté du Groupe Carrefour de démanteler définitivement le modèle intégré sans se soucier de l’avenir des hommes et des femmes qui, par leur investissement et leur travail, ont permis la construction et le développement de Carrefour en France mais aussi dans le monde.

Dans ce contexte, pour défendre les salariés, FO a négocié et signé une clause sociale qui doit permettre aux salariés dont le magasin est passé en location-gérance de pouvoir conserver un certain nombre d’acquis. Force est de constater qu’aujourd’hui, cette clause n’est pas toujours correctement appliquée.

Face à la Direction, les 400 délégués réunis en Assemblée Générale, représentant des milliers de salariés des hypermarchés (plus de 47 % de représentativité), ont dit stop à la location-gérance et stop à la destruction du modèle social intégré, acquis de longue lutte et construit depuis plusieurs décennies, par les salariés et leur syndicat FO Carrefour.

À la tribune, Frédéric Souillot, secrétaire général de FO, et Laurent Rescanières, secrétaire général de la FGTA-FO, ont emboité le pas aux représentants du premier syndicat de salariés du groupe : quel est l’avenir pour les salariés auxquels on demande toujours plus et qui, malgré le fait que leur travail contribue à générer un chiffre d’affaires record pour le groupe (90 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2022), ne sont qu’une variable d’ajustement pour les actionnaires  ?

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Carrefour : le nombre de suppressions d’emplois pourrait passer de 2 400 à plus de 5 000

Grande distribution par Nadia Djabali

Après les annonces choc de la direction de Carrefour, la FGTA appelle tous les salariés de l’enseigne à se rendre devant le siège de Massy le 8 février 2018. Alors que le groupe affiche une bonne santé financière, la fédération considère le plan concocté par le P-DG de l’enseigne comme un outil permettant aux actionnaires et aux investisseurs de conserver leur niveau de dividendes.