CCNT 51 : pour l’égalité salariale dans la convention collective

Emploi et Salaires par Action sociale

Communiqué de la Fédération nationale de l’Action sociale Force Ouvrière

Dans le cadre des négociations du premier pilier du Ségur de la Santé, qui était de Rendre attractive la Fonction Publique Hospitalière : Revaloriser les carrières et les rémunérations et sécuriser les environnements de travail, le gouvernement a accepté que les mesures de revalorisation des salaires des personnels de l’Hôpital Public soient transposées dans le secteur privé, et qu’un financement dédié soit apporté à ce dernier, sous réserve de la conclusion d’un accord collectif négocié.

Pour l’instant, seuls les personnels des établissements hospitaliers privés et les Ehpad sont concernés, les salariés du social, médico-social et de la petite enfance, n’ont pas eu droit de cité dans le résultat de « ce Ségur de la Santé ».

Force Ouvrière revendique que les mesures de revalorisation des salaires soient appliquées à l’ensemble des salariés de la CCNT 51 sans distinction de statut des établissements.

Revendication d’autant plus légitime que le secteur social, médico-social et de la petite enfance représente au moins 40% des établissements de la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers & d’Aide à la Personne).

C’est pourquoi, la Fédération Nationale de l’Action Sociale et l’Union Nationale des syndicats de la Santé Privée Force Ouvrière demandent que soit inscrit à l’ordre du jour de la prochaine commission permanente paritaire de négociation et d’interprétation (CPPNI), du jeudi 10 septembre 2020, les deux points suivants :

 Négociation d’un accord portant revalorisation des salaires des personnels non médicaux des établissements de Santé privée, des Ehpad et revalorisation des salaires des personnels du social et médico-social et de la petite enfance, à but non lucratif, de la Convention Collective du 31 octobre 1951.

 Transposition de la revalorisation des grilles de rémunération des personnels paramédicaux, des filières rééducation et médicotechnique de la fonction publique hospitalière au sein des établissements hospitaliers, des Ehpad et des établissements sociaux, médico-sociaux et de la petite enfance du secteur privé à but non lucratif.

Action sociale Secrétaire général

Sur le même sujet

Résolution du Comité confédéral national de FO des 23 et 24 septembre 2020

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 23 et 24 septembre 2020, le CCN rappelle son indépendance à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques. Il réaffirme d’une façon générale son opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical, rappelant par là le préambule des statuts de la CGT-FO.

Hôpital : bilan de longues années de restructurations

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Tout type d’établissement et de mode d’hospitalisation confondus, « le nombre de lits est en baisse de 0,9 % et le nombre de places en hausse de 1,9 % » en 2019, sur un an, indique la Drees (ministère des Solidarités et de la Santé) dans son bilan sur l’évolution des places en hospitalisation de 2013 à 2019. Mais, dans le détail…

Ségur de la Santé : son extension mobilise FO

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Quatre fédérations FO appelaient à une grève et à des actions ce 5 novembre, demandant à ce que tous les agents et salariés du secteur social et médico-social bénéficient des avancées des mesures Ségur. Cette journée de mobilisation réussie a permis d’établir un contact avec le cabinet du Premier ministre. Pour FO une réponse aux revendications doit être rapidement apportée par l’exécutif.