Ce matin, sitting devant le siège de Vivarte, le groupe au plan de licenciement permanent

Commerce par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

FO Commerce soutient ses militants dans cette vague perpétuelle de mauvaise nouvelles. Les LBO (leveraged buy-out) se suivent et se ressemblent une fois qu’ils se sont servis, ils revendent à ceux qui pensent pouvoir encore tirer quelque chose en restructurant une nouvelle fois.

FO reste la seule à avoir refusé de signer les derniers accords qui auront envoyé de nombreux salariés au chômage et les autres à travailler dans des conditions de travail dégradées du fait de la baisse des effectifs. Les fermetures de magasins ont souvent fragilisé l’ensemble, soit par la perte de réseau de distribution des marques de Vivarte, soit par le démantèlement de magasins qui fonctionnaient ensemble comme la Halle aux vêtements et la Halle aux chaussures.

Défendre les intérêts des salariés, ça n’est pas les mettre dans des positions invivables.

Pour FO, la défense de l’emploi est cruciale face aux chiffres du chômage.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Vivarte : des plans pas vraiment sociaux

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

La crainte des salariés de nouveaux plans de licenciements massifs et d’une cession d’enseignes a été confirmée en début de semaine. FO et les autres syndicats sont déterminés à lutter contre le dépeçage du groupe.

La colère des salariés de Vivarte

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

A l’appel des syndicats du groupe d’habillement (La Halle, Kookaï, André…) dont FO, les salariés ont manifesté devant le siège social mardi 28 avril, jour où se tenait un comité central d’entreprise concernant un plan de 1 600 suppressions de postes. Les syndicats ont adressé une lettre ouverte au P-DG de (...)