Charlie Hebdo : Nous avons payés un lourd tribut

Communiqué d’Unité SGP Police - FO par Police

« Ce jour, la police nationale a payé un lourd tribut pour la défense des valeurs républicaines » affirme Henri Martini, Secrétaire Général.

Unité SGP Police - FO condamne fermement le lâche attentat perpétré au siège du journal Charlie Hebdo qui a couté la vie à douze personnes dont deux policiers assassinées froidement.

Cet acte barbare est une attaque contre la République et contre la liberté d’expression.

Pour Unité SGP Police - FO, le gouvernement doit mettre en oeuvre tous les moyens pour interpeller les auteurs de ce lâche attentat afin de les déférer devant la justice et, après la prise de conscience de la lourde menace qui pèse sur notre pays, prendre des décisions fortes permettant d’assurer une sécurité maximale à l’ensemble de nos concitoyens et policiers pour maintenir la démocratie républicaine.

Unité SGP Police - FO apporte tout son soutien à l’ensemble des policiers engagés sur les dispositifs et aux journalistes, première cible de cette agression sauvage.

Unité SGP Police - FO présente ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et collègues de nos deux camarades et journalistes ainsi que ses voeux de prompt rétablissement aux nombreux blessés.

 Voir en ligne  : Unité SGP Police - FO

Police FÉDÉRATION FO DES SYNDICATS DU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR

Sur le même sujet

Festival de la BD d’Angoulême : un prix nommé Charlie

Bande dessinée par Michel Pourcelot

A Angoulême, la liberté a désormais un prix, il s’appelle Charlie. Ce 42e Festival de la Bande dessinée, organisé du 29 janvier au 1er février, s’est dédié à Charlie Hebdo trois semaines après l’attentat meurtrier contre la rédaction du journal satirique. Une édition sur laquelle l’encre rouge a été jetée. (...)

Charlie Hebdo : décès d’un délégué FO

Communiqué de Force Ouvrière

Le Bureau confédéral de Force Ouvrière, après sa première réaction suite à l’acte barbare commis contre Charlie Hebdo apporte son soutien à sa fédération de la police et à son syndicat ainsi qu’aux policiers, deux des leurs viennent de perdre la vie dont un délégué FO.

Au terrorisme, le mouvement syndical européen oppose la paix

Société par Evelyne Salamero

Un an jour pour jour après l’attentat contre Charlie Hebdo, la CES (Confédération européenne des syndicats) et la CSI (Confédération syndicale internationale) ont choisi la capitale française pour rendre hommage à toutes les victimes du terrorisme, partout dans le monde.