Chez Free, FO devient majoritaire… quatre ans à peine après son implantation !

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

© Pascal SITTLER/REA

Désormais, l’opérateur de téléphonie Free doit compter avec FO. Quatre ans après l’implantation du syndicat dans la branche technique (l’UES Iliad regroupant les 5 629 salariés de cinq filiales [*]), FO est devenue majoritaire dans les deux collèges employés et cadres, le 26 avril, à l’issue du second tour des élections pour renouveler le CSE de l’UES. Une victoire écrasante : avec une représentativité de 58,23 %, FO obtient 20 sièges sur 30 (15 pour les employés, 5 pour les cadres) et elle devance de 16 points le syndicat jusqu’alors majoritaire.  En une mandature, l’équipe FO a fait un travail extraordinaire et a su donner de son temps auprès de tous les salariés, note Christine Besseyre, secrétaire générale de la fédération FO Com, qui a apporté tout son soutien à ces militants qui ne bénéficient pas d’accord de droit syndical. Pour Frédéric Fusko, secrétaire fédéral chargé de la branche télécom, qui les a accompagnés (avec Stéphane Di Miglio, responsable national chargé des entreprises télécom), le travail collectif est la clé de la réussite. L’équipe FO-Free a mis en place un maillage national pour toucher l’ensemble des salariés. Ce n’était pas évident en raison du nombre important de techniciens itinérants. FO Com a été en appui 24 heures sur 24. Et nous continuerons à les soutenir.

Elie Hiesse Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Philippe Charry, nouveau secrétaire général de FO Com : « La seule issue est de défendre le service public et de le rétablir là où il a disparu »

Congrès de Fédération par Evelyne Salamero

FO hebdo : tu viens d’être élu Secrétaire Général de la Fédération FO Com. Peux-tu te présenter et rappeler ton parcours syndical ? Philippe Charry : Je suis syndiqué depuis mon entrée aux PTT en 1978, je suis issu du terrain. Mon arrivée à la Fédération en 2010 m’a permis de me familiariser avec les (...)

Free n’aime pas les syndicats libres

Développement syndical par Evelyne Salamero

Le centre d’appel Qualipel, à Vitry sur Seine en région parisienne (Val-de-Marne), emploie environ 500 salariés qui travaillent depuis 2012 à la satisfaction des abonnés de l’opérateur Free, lui-même filiale du groupe Iliad. FO, implantée dans l’entreprise depuis 2015 seulement, est majoritaire, avec 34% (...)