Chez Solocal, FO appelle la direction à revoir son projet d’accord sur le télétravail

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Entamée en février 2021, la renégociation de l’accord télétravail achoppe toujours chez Solocal (ex-PagesJaunes, 2 200 salariés). Le projet de la direction, mis à signature jusqu’au 7 janvier, n’a recueilli l’aval d’aucun syndicat. FO ne signera pas ce texte moins-disant, martèle Frédéric Gallois, délégué syndical, qui appelle la direction à revoir sa copie.

Pas d’indemnisation du télétravail déclenché par une pandémie

Le désaccord principal porte sur l’extension des horaires de joignabilité des télévendeurs, que la direction veut imposer au-delà des plages de présence obligatoire sur site, instaurées en 2000 par l’accord de réduction du temps de travail. FO revendique aussi trois jours de télétravail par semaine (cinq pour les informaticiens), quand Solocal se limite à deux pour tous. Surtout, le syndicat refuse son distinguo entre le télétravail et le travail à distance, déclenché occasionnellement (grève des transports) ou en cas de force majeure (pandémie), qui ne donnerait pas droit à l’indemnité télétravail. Que Solocal réduit d’ailleurs dans son projet, de 7,50 euros par jour aujourd’hui à 2 euros. Cela contrevient aux dispositions de l’ANI du 26 novembre 2020, rappelle le DS FO.

Elie Hiesse Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet