Chiffre 2,3% d’inflation

Le chiffre par  Michel Pourcelot

L’inflation s’est établie à 2,3% sur un an, selon les chiffres provisoires de l’Insee dévoilés le 31 août 2018 et qui devraient être confirmés ce 13 septembre. Elle confirme son même niveau de juillet, le plus haut depuis au moins six ans. Principaux responsables selon l’institut : l’énergie et les produits alimentaires. Ce qui annonce un hiver encore plus difficile pour les bénéficiaires de petites retraites et les foyers modestes, à l’heure de l’annonce du gel de leurs prestations sociales. En effet, le fait de n’être plus être indexée à l’inflation, qui, elle monte, entraîne de facto leur diminution. Bref, une baisse qui ne dit même pas son nom.

Corde et cordée

Par contre les loyers restent indexés à l’inflation... On attaque la capacité de survie des plus démunis et des plus précaires, soit les derniers de cordée, a dénoncé le secrétaire général de Force Ouvrière, Pascal Pavageau, au lendemain de ces annonces, et cela après une année de cadeaux aux premiers de cordée. Mais à trop tirer sur la corde...

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Le pouvoir d’achat des salariés des entreprises de services à la personne bloqué par deux syndicats d’employeurs

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Alors que l’inflation bat des records, notamment sur le prix des carburants, deux organisations d’employeurs, le SESP/FESP et le Synerpa Domicile, ont décidé de s’opposer à deux avenants de révision à la Convention collective nationale des Entreprises de services à la personne portant sur « l’ancienneté et les indemnités kilométriques » ainsi que sur « la revalorisation des minima conventionnels » dans la branche, avenants signés par la FGTA-FO.