La force des droits

Ce qui change

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

- Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP), prévu pour s’arrêter au 1er juillet 2019, a été prolongé jusqu’au 30 juin 2021 par un avenant du 12 juin 2019 signé par les interlocuteurs sociaux. Dispositif d’accompagnement renforcé de 12 mois, il est destiné aux salariés licenciés économiques des entreprises de moins de 1 000 salariés et des entreprises en redressement ou liquidation judiciaires.

- La durée du congé de paternité et d’accueil de l’enfant est allongée, depuis le 1er juillet 2019, de 30 jours consécutifs au maximum, en cas d’hospitalisation immédiate d’un enfant dans des unités de soins spécialisées juste après l’accouchement. Ce en plus des 11 jours de congé paternité déjà existant (18 jours en cas de naissances multiples) et des 3 jours accordés à la naissance. Concernant le père, le conjoint de la mère ou la personne liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle, ce nouveau dispositif s’applique aux naissances intervenues depuis le 1er juillet 2019.

Voir en ligne : Les dates des débuts des soldes d’été département par département