Chiffres du chômage : qu’ils soient au trimestre ou au mois, la tendance à la précarisation ne change pas

Communiqué de FO par Michel Beaugas

Les chiffres du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi pour le premier trimestre 2018 viennent de paraitre. C’est la première fois qu’ils ne sont pas publiés mensuellement.

Au total, pour toute la France, –DROM incluses– et toutes catégories confondues, on recense ce dernier trimestre 6 592 100 personnes inscrites à Pôle emploi. Ce nombre a diminué de 0,5 point sur le trimestre, mais il a augmenté de 0,2% sur l’année. Pas de décrue significative du chômage, donc.

Certes, le nombre de demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A est bien en légère baisse (-1% sur le trimestre) mais les femmes en bénéficient peu (-0,3% sur le trimestre, oui, mais une augmentation de 0,9% dans cette catégorie sur l’année).

En parallèle, la précarisation continue de s’aggraver : les inscrits en catégorie B augmentent de 1,8% sur le trimestre et, en catégorie C, augmentent de 1,4% sur le la même période. Le nombre total de demandeurs d’emploi dans les catégories B et C s’élève à 2 185 100 personnes. C’est une tendance lourde, puisque le nombre d’inscrits dans ces deux catégories augmente respectivement de 5,7% et de 9,3% sur l’année !

Le nombre de demandeurs d’emplois inscrits et non tenus de rechercher un emploi baisse de manière significative : -5,3% pour la catégorie D (sans emploi, non tenus de rechercher un emploi), -5,2% pour la catégorie E (en emploi, non rechercher un emploi). Ce qui pourrait paraître comme une bonne nouvelle est en réalité la manifestation d’une baisse des bénéficiaires d’un contrat de sécurisation professionnelle, d’une formation ou encore de contrats aidés, nécessaires en temps de crise.

Dans ce contexte, FO rappelle, notamment, son attachement au CDI, à l’emploi de qualité et à la lutte contre le phénomène de permittence.

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déconfinement phase 2 – réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération FO constate que la phase 2 du déconfinement, telle que présentée par le Premier ministre, du fait du ralentissement - évidemment attendu par tout un chacun - de l’épidémie de Covid-19, conduit à une accélération de reprise d’activité dès le 2 juin dans nombre de secteurs.

Chiffres du chômage : vers une crise sociale sans précédent

Communiqué de FO par Michel Beaugas

La Dares et Pôle emploi ont publié ce jour, des indicateurs du marché du travail spécifiques à la crise sanitaire pour le mois d’avril 2020. Malgré le recours systématique à l’activité partielle et la mise en place du « travail à domicile » ou « télétravail » dans des conditions souvent aléatoires, les (...)

Transfert de la dette sociale et dépendance : réaction FO

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le Gouvernement vient de saisir les caisses nationales de la Sécurité sociale pour avis sur un projet de loi organique et un ordinaire, relatif au transfert de l’essentiel de la « dette Covid » à la caisse de la dette sociale (la CADES), pour un montant prévu de 136 milliards d’euros, et un report de l’extinction de la dette sociale à 2033 alors qu’elle devait s’éteindre en 2024.