Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Chiffres du chômage : baisse ou transfert de catégories ?

Communiqué de Force Ouvrière par Stéphane Lardy

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A (sans aucune activité) pour le mois de septembre 2015 est en baisse de 0,7 % sur un mois (-23 800). Or, le nombre de demandeurs d’emploi ayant une activité réduite courte (cat.B) et longue (cat.C) augmente respectivement de 1,2% et de 1,5%. Il convient donc d’être prudent quant à l’interprétation des chiffres du mois de septembre. On peut tout au plus parler de stagnation et non de baisse (catégories A, B et C : 0,0 pour le mois de septembre).

Un point positif est la baisse du nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans sur un mois (-1,6%).Malheureusement, c’est une bien maigre consolation face à l’augmentation toujours plus forte du nombre de demandeurs d’emploi de longue durée (sur un mois : +1% ; un an : +10,4% !). C’est pourquoi, lors de la Conférence sociale, Force Ouvrière a revendiqué la remise en place de l’AER (Allocation Equivalent Retraite) qui permet à des demandeurs d’emploi qui n’ont pas l’âge requis pour partir à la retraite à taux plein de vivre dans la dignité jusqu’à la liquidation de leur droit à pension.

Ces maigres évolutions marquent l’échec d’une politique uniquement centrée sur la baisse du coût du travail alors que, pour FO, les salariés, chômeurs et retraités revendiquent et attendent une politique tournée vers la relance de la consommation et de l’investissement productif. 

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Barème des prud’hommes : réaction de Force Ouvrière

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

La décision rendue ce jour par la Cour de cassation concernant le barème des indemnités prud’homales n’entame en rien le bien-fondé de la contestation portée par FO au regard de la convention 158 de l’OIT. FO renouvelle sa ferme opposition à ce barème impératif, destiné principalement à sécuriser les employeurs. Pour FO, la réparation doit, en toutes circonstances, être à la hauteur du préjudice réellement subi par le salarié et le juge doit pouvoir disposer d’une totale liberté pour fixer le montant des dommages et intérêts.

Pour la libération immédiate des syndicalistes biélorusses !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

La Confédération Force Ouvrière (FO) a pris connaissance de l’arrestation et de la mise en détention le 19 avril 2022, d’au moins quatorze syndicalistes et leaders syndicaux biélorusses, notamment de la confédération biélorusse BKDP – dont son président Aliaksandr Yarashuk et vice-président Siarhei Antusevich - affiliée à la Confédération Syndicale Internationale (CSI), et de plusieurs de ses fédérations.