Chiffres du chômage : toujours plus !

Communiqué de Force Ouvrière par Stéphane Lardy

Article publié dans le cadre de la campagne Le 16 décembre FO lance un avertissement au gouvernement
By Lulu97417 (Own work prise par moi meme) [Public domain], via Wikimedia Commons

Les chiffres des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi pour le mois d’octobre ne sont, encore une fois, pas une surprise. Le nombre de personnes sans aucune activité et à la recherche d’un emploi (cat. A) augmente de 0,8%.

Sur un an, toutes les catégories de personnes sont touchées : homme, femme, jeune, senior. Le chômage de masse continue sa montée et frappe indistinctement. Toutes catégories confondues (A, B, C, D et E), c’est presque 6 millions de demandeurs d’emploi qui sont inscrits à Pôle emploi fin 
octobre 2014 !

La politique du gouvernement est en échec et ce malgré les multiples cadeaux fiscaux et sociaux accordés aux entreprises. Face à ce constat alarmant, certains sont tentés d’accélérer la dérive libérale, celle-là même qui en 2008 a provoqué la plus grande crise économique depuis 1929.

Alors, il est encore temps de changer de politique économique et sociale tant au niveau français qu’européen.

C’est ce message que le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, portera lors du rassemblement national organisé par la Confédération le 16 décembre prochain à Paris.

Tous les articles de la campagne

Projet de loi Macron : loi de régression et de libéralisme

Communiqué de Force Ouvrière

Le Premier ministre et le ministre de l’économie, voire les « deux Premier ministre », ont présenté leur projet de loi « pour la croissance et l’activité » qualifié de loi « de progrès et de liberté » : pour FO c’est un texte idéologique, en dehors de la réalité et qui devrait s’intituler « loi de régression et de libéralisme ».

Rassemblement national Force Ouvrière le 16 décembre

Déclaration de la Commission Exécutive Confédérale

La Commission Exécutive Confédérale s’est réunie le 24 octobre 2014. Face à la dégradation continue de la situation économique et sociale en termes de salaires, d’emploi, de précarité, de protection sociale collective et de services publics républicains.