CULTURE

[Cinéma] Le silence des autres : la lente levée de la chappe de plomb sur l’Espagne franquiste

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Ce documentaire, sorti en salles, raconte le difficile combat contre l’omerta sur les crimes commis pendant la dictature du général Franco et jusqu’en 1975.

Sept ans de préparation pour ce documentaire luttant pour lever le voile sur quarante années de dictature et de crimes impunis, dont meurtres, tortures et adoptions forcées d’enfants. Une période noire au bilan singulièrement tragique : plus de 100.000 disparus ainsi que des centaines de milliers d’exilés, dont la plupart en France, où l’accueil est plutôt mitigé, mais aussi en Amérique latine, dont l’Argentine, où une juge, au nom de l’universalité du droit, a lancé en 2010 une procédure visant les crimes franquistes. Une démarche impossible en Espagne en raison d’une loi d’amnistie générale, dite le « pacte de l’oubli », votée en 1977, deux ans après la mort du général Franco.

Contre l’invisibilité des victimes

C’est cette quête de justice qui sert de fil rouge au Silence des autres, plusieurs fois primé et signé par un couple de réalisateurs de documentaires hispano-américain, Robert Bahar et Almudena Carracedo. Dans la plupart des pays du monde qui ont subi des périodes aussi sombres, on a tenté de se réconcilier avec le passé, et le fait de vouloir tout oublier me paraissait inouï, s’étonne Robert Bahar. Notre point de départ était de décrire ce pacte du silence et ses conséquences sur les victimes. La souffrance décrite dans le film est le résultat de cette volonté de marginaliser les victimes et de les rendre invisibles. Les deux réalisateurs n’ont pas désiré que le film soit seulement un cumul d’informations sur 80 ans d’histoire espagnole, et ont aussi voulu qu’il contienne aussi des moments d’empathie avec les personnages, des instants de silence et de poésie. Certains spectateurs nous disent que la forme du film est très accessible alors que sa matière est complexe. Tout comme sont difficiles à soulever les chappes de plomb.

 

Le Silence des autres (El silencio de otros), sous-titré La justice contre l’oubli, film documentaire d’Almudena Carracedo et Robert Bahar, USA-Espagne, 2019, 95 minutes.
Sorti le 13 février 2019, encore dans 91 salles en France au 27 mars 2019