Compétences

CléA, première certification interprofessionnelle

, Mathieu Lapprand

Recommander cette page

Syndicats et patronat ont élaboré paritairement une certification interprofessionnelle visant à valoriser et reconnaître des compétences acquises mais parfois ignorées par les salariés eux-mêmes.

Le 21 janvier dernier, les syndicats et le patronat ont délivré le premier certificat de connaissances et compétences professionnelles. Aujourd’hui, ce sont près de 600 évaluations qui sont en cours ou qui ont été réalisées. C’est à travers le Copanef (Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation) qu’a été élaboré ce nouveau dispositif. Un décret du 13 février 2015 lui ayant confié la responsabilité de l’élaboration et du suivi de ce socle de connaissances et compétences professionnelles.

Stéphane Lardy, secrétaire confédéral chargé de la formation professionnelle, intervenant lors de la conférence de presse de lancement du dispositif de certification professionnelle CléA. À paris, le 21 janvier 2016. @ F. Blanc

Trois à quatre millions d’actifs, couverts par 51 branches professionnelles, et les demandeurs d’emploi sont potentiellement concernés par CléA. La certification vise officiellement à reconnaître les compétences des salariés ou demandeurs d’emploi les plus éloignés de l’emploi ou de la formation. Elle doit également permettre de restaurer la confiance chez des salariés ou des chômeurs qui pourraient se considérer comme incapables d’acquérir un diplôme ou de suivre une formation. L’outil est conçu pour tous les secteurs d’activité et reconnu sur tout le territoire.

Sept domaines évalués

Les candidats sont évalués sur sept domaines clés : la communication en français, l’utilisation de règles de base de calcul et du raisonnement mathématique, l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique, l’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies pour un travail en équipe, l’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel, la capacité d’apprendre tout au long de la vie et enfin la maîtrise des gestes et postures ainsi que le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

L’objectif du dispositif est de valoriser les compétences acquises par le salarié dans sa vie professionnelle, de mettre en avant les domaines pour lesquels ses compétences sont maîtrisées. Le processus se déroule en deux ou trois étapes : l’évaluation tout d’abord est construite pour n’être ressentie ni comme un examen ou une épreuve. S’il s’avère que des domaines ne sont pas suffisamment maîtrisés, un parcours de formation est alors proposé au candidat, c’est la deuxième étape. Une attestation de validation des acquis peut être délivrée au candidat, qui dispose ensuite de cinq années pour finir la validation des domaines manquants.

Pour Stéphane Lardy, secrétaire confédéral chargé de la formation professionnelle, est fier de ce dispositif concret et paritaire qui doit « redonner confiance en montrant aux salariés qu’ils disposent de savoir-faire, de compétences ».


Repères : Six réseaux habilités pour l’instant
Le Copanef a habilité six réseaux au niveau national interprofessionnel : l’Afpa ; le Groupement 2A2C ; la Fédération des Urof ; l’Infrep ; les organismes labélisés APP (atelier de pédagogie personnalisée) et les Greta (groupement d’établissements Éducation nationale). Mais la dimension nationale de la certification incitera probablement de nombreux autres organismes à délivrer cette formation dans les prochains mois.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Du 25 mai à 10h45 au 28 mai à 10h50

    L’AFOC sur France 3
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)
  • Lundi 28 mai de 08h10 à 08h15

    L’AFOC sur France Ô
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)
  • Lundi 28 mai de 19h30 à 20h00

    LCI
    Pascal Pavageau sera l’invité de David Pujadas