Coca-Cola Entreprise : Force Ouvrière prend ses responsabilités

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

« Coke 003 » par Oilpanhands at en.wikipedia. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Les représentants Force Ouvrière ont pris leurs responsabilités et attaquent auprès du tribunal administratif de Cergy Pontoise la décision du ministère du Travail de valider le dernier PSE chez Coca-Cola Entreprise.

Les conditions prévues pour ce plan social qui menace 35 de nos collègues sont inacceptables.

Elles sont largement inférieures au dernier plan « Renew » du service commercial qui lui-même était très en dessous des possibilités fi nancières de Coca-Cola.

C’est ce qu’en a décidé la majorité des instances représentatives du personnel élues de l’entreprise :

 Le Comité Central d’Entreprise (CCE) ;
 Tous les Comités d’Etablissement concernés par le plan ;
 Les CHSCT (Comités d’Hygiène de Sécurité et des Condition de Travail).

C’est ce qu’en a conclu le cabinet d’expertise indépendant Alter désigné par le CCE.

C’est ce qu’en ont décidé deux organisations syndicales non signataires dont FO.

Si les magistrats nous donnent raison, alors la direction devra revoir sa copie nettement à la hausse ou renoncer aux licenciements.

Nos chances de réussite sont réelles mais elles auraient été meilleures encore si deux syndicats n’avaient pas signé l’accord PSE. Ils ont, par leur signature, mis les fonctionnaires de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) dans une position très confortable leur permettant de penser : « si les syndicats ont signés, c’est que c’est bon… ».

D’ailleurs la loi prévoit en cas de signature d’un accord majoritaire, une « validation » à la manière d’une chambre d’enregistrement. Alors que, sans signature, la Direccte se devait d’assumer une « homologation » autrement plus engageante et donc plus difficile à obtenir.

Qu’importe, malgré l’adversité Force Ouvrière attaque ! Et pour ce plan social et pour les suivants. Aucun combat n’est perdu d’avance, sauf ceux qu’on refuse de mener.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Mr Bricolage : 238 emplois à sauvegarder

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Par la restructuration annoncée de ses activités et de son réseau de magasins, Mr Bricolage prévoit de supprimer 238 emplois, soit 10% des effectifs du groupe. Pour les syndicats dont FO, le long combat pour la défense des emplois commence.

Résolution du Comité confédéral national de FO des 23 et 24 septembre 2020

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 23 et 24 septembre 2020, le CCN rappelle son indépendance à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques. Il réaffirme d’une façon générale son opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical, rappelant par là le préambule des statuts de la CGT-FO.

90 % des magasins Ex-Dia seront fermés

Plan social par Nadia Djabali

La procédure du plan social continue chez Carrefour, les IRP ont été consultées et fin juin, la Direccte doit donner un avis qui validera ou non le PSE. FO se bat pour que les salariés des magasins de proximité Carrefour Contact, Carrefour Contact Marché et Carrefour City restent dans le groupe.