Combien de journalistes suivent le peloton ?

Le Tour en questions

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015
@force_ouvriere sur @letour pour la 35e année !

Le Tour de France est une affaire de journalistes, depuis toujours. Normal : si la Grande Boucle existe, c’est parce qu’elle a été créée par un journaliste, Henri Desgrange, et un journal, L’Auto. En 1903, Desgrange était en effet le rédacteur en chef de L’Auto et c’est lui qui a mis sur pied ce qui était à l’époque une folie, un tour de France cycliste, sur une idée originale d’un de ses collègues, Géo Lefèvre. Cent dix ans plus tard, le Tour est devenu une gigantesque caravane. Et les médias y ont largement leur part. Pour suivre les aventures des 198 coureurs du peloton, pas moins de 2 000 journalistes et photographes sont accrédités par ASO, la société organisatrice de la Grande Boucle. Ils travaillent pour 600 à 700 médias différents, dont une centaine de chaînes de télévision qui assurent la diffusion du Tour de France, en direct ou en différé, dans 190 pays à travers la planète – autrement dit, au monde entier sans exception ou presque.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Le Tour de A à Z : Wiggins

Tour de France 2015

Le champion britannique restera à jamais le premier sujet de sa Majesté à avoir remporté le Tour de France, en 2012. Trois ans plus tard, sa vie a bien changé : Sir Bradley a pris sa retraite sur route pour revenir à ses premières amours, la piste, en vue des JO de Rio en 2016. Et au rayon des cadors (...)

Le Tour de A à Z : Kilomètre 0

Tour de France 2015

Les baroudeurs le guettent, prêts à bondir pour former l’échappée du jour. Car il faut savoir que lorsque le peloton prend le départ d’une étape, celui-ci est dit « fictif » : les coureurs se lancent en fait dans un défilé « au pas » dans les rues de la ville départ. Un peu plus loin il y a le fameux (...)

Le Tour de A à Z : Bourg-de-Péage

Tour de France 2015

À la veille du second jour de repos, le peloton partira de la cité drômoise, déjà vue sur le Tour en 2010, pour une 16e étape « de transition », direction Gap. On a quitté les Pyrénées depuis un petit moment, les Alpes se profilent : c’est a priori le jour idéal pour prendre l’échappée, d’autant plus que (...)

Le Tour de A à Z : Ille-et-Vilaine

Tour de France 2015

Le département numéro35 a pour préfecture Rennes. Et c’est précisément dans cette ville que se rejoignent les deux cours d’eau, l’Ille et la Vilaine, la première se jetant dans la seconde au niveau de la bien nommée place de Bretagne. Les coureurs du Tour 2015 y passeront au départ de la 8e étape, qui (...)