Comment obtenir des chèques-vacances pour les salariés si mon employeur refuse ? A-t-il le droit ?

Chèques vacances/Billets SNCF

Dans les entreprises de moins de 50 salariés dépourvues de comité d’entreprise, la contribution à l’acquisition de Chèques-Vacances relève de l’initiative de l’employeur. Elle n’est soumise à aucune obligation et n’est pas un droit pour le salarié.

Critères d’attribution

L’employeur peut définir des critères d’attribution lui permettant de moduler sa contribution en fonction de critères professionnels, hiérarchiques ou en relation avec le contrat de travail, dès lors que ces critères sont objectifs, non discriminatoires, s’appliquent à l’ensemble du personnel et que le montant de cette contribution est plus élevé pour les salariés dont les rémunérations sont les plus faibles.

Pour l’employeur, le dispositif est avantageux car il permet par ce biais de verser un complément à la rémunération qui est exonéré de cotisation sociales.

Sur le même sujet

La menace d’une taxation plane sur les œuvres sociales des CE

Toute l’actualité par Clarisse Josselin

Àdeux reprises, dans le cadre de la loi Travail puis du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2017, le gouvernement a tenté d’introduire par amendement un plafonnement de l’exonération de cotisations sociales dont bénéficient les activités sociales et culturelles (ASC) gérées par les CE.