Mobilisation

Commission exécutive de FO : créer les conditions d’une action commune

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

La nouvelle Commission exécutive de FO, qui s’est réunie le 23 mai, propose de créer les conditions d’une action commune, contre la remise en cause du modèle social et républicain. Cette orientation, destinée à préserver les droits et statuts collectifs des salariés, s’inscrit dans le mandat donné par les 3 500 délégués FO du 24e Congrès confédéral, réuni à Lille du 23 au 27 avril dernier.

Les travailleurs du privé et du public partagent le constat de politiques mises en œuvre pour une minorité – les premiers de cordée – et laissant sur le bas-côté l’immense majorité, déclare la CE. Ces politiques se traduisent par la persistance de l’austéritéla modération salariale, et plus largement la non-redistribution des richesses. Pour FO, la détermination des cheminots et la mobilisation de la fonction publique le 22 mai constituent un signal fort : L’heure est à la résistance et à l’action.

C’est pourquoi la CE propose aux autres organisations syndicales et de jeunesse de rechercher la plus grande unité possible pour créer dès à présent les conditions d’une action commune et d’un rapport de force interprofessionnel, y compris par la grève.