Communiqué de presse de FO RATP

Communiqué FO Transports par Transports et logistique

Laurent GRANDGUILLOT/REA

Ce vendredi 13 septembre, les salariés de la RATP ont démontré par leur très forte mobilisation qu’ils sont fermement opposés à une totale remise en cause non seulement de leur régime spécial et surtout de la remise en cause de son calcul, qui aurait pour conséquence une baisse de 30% sur leur pension.

La « Retraite Universelle par Points » serait un recul social sans précédent que les salariés de la RATP ne sont pas prêts d’accepter au regard des contraintes qui leurs sont imposés tout au long de leur carrière.

Même si au cours du temps l’outil de travail s’est modernisé, leurs conditions de travail, elles, se dégradent chaque année face à l’ explosion du nombre de voyageurs transporté impliquant des cadences infernales et une productivité accrue exigées par IDF Mobilité.

Par ce mouvement, le chiffon rouge agité n’est qu’un avertissement si d’aventure le gouvernement persistait dans sa volonté à ne pas considérer les métiers du transport en Île-de-France comme étant « spéciaux », qui par ses rythmes de vie et de travail, justifient que les régimes de retraite soient spéciaux pour les salariés.

La détermination est forte, un conflit dur soutenu par Force Ouvrière pourrait s’engager si le gouvernement n’entend pas bien le message de ce jour.

Transports et logistique Secrétaire général

Sur le même sujet

Retraites : FO rejette une réforme paramétrique permanente

Communiqué de FO par Philippe Pihet

Ce matin, le Haut-commissaire présentait son rapport sur le projet de régime universel en matière de retraites.

FO a fait connaître qu’elle n’était en rien surprise par les préconisations qui sont faites, ayant alerté dès le départ sur les conséquences d’un tel système.