Communiqué du Conseil de Défense du Ministère de l’Ecologie du 25 juin 2020

Service Public par FEETS FO

Communiqué de la FEETS-FO

Parce qu’il est illusoire de croire que dérèglement climatique et effondrement de la biodiversité verront des solutions en réduisant l’action publique à commencer par les moyens humains et financiers de nos ministères, les élus des fédérations CGT – FO – CFDT – FSU en comité technique des ministères de la transition écologique et solidaire et de la cohésion des territoires ont décidé en juin 2019 de la création d’un Conseil de Défense du Ministère de l’Ecologie (CDME).

Le 27 juin 2019, derrière la revendication « Make notre Ministère Great Again », les personnels de différents services et établissements publics du ministère, ont pris le relais avec plusieurs initiatives en territoire et un rassemblement sur les marches de l’Arche de la Défense.

Durant tout l’été, les personnels de l’ensemble des 2 ministères ont formulé leurs témoignages pour rendre tangible auprès des ministres la situation concrète vécue dans les services. Des témoignages dont la compilation a été remise en ouverture du comité technique ministériel budgétaire à mesdames Borne et Gourault.

Ces premières actions ont permis d’obtenir des inflexions limitées mais importantes (effectifs de l’Office Français pour la Biodiversité, et des Parcs Nationaux, non suppression des laboratoires d’hydrobiologie par exemple ), elles ont clairement marqué les esprits au sein du ministère et dans les médias nationaux (articles et radio) et ont trouvé des prolongements en auditions avec des députés et des sénateurs.

Dans un contexte exceptionnel lié à la crise sanitaire de la Covid-19, les services et établissements publics des ministères de la transition écologique et solidaire et de la cohésion des territoires continuent de payer le tribut des décisions budgétaires issues de la Loi de Finances 2020 (-5 % d’effectifs en 1 an, -10 % prévus d’ici 2022), subissant les effets de plans sociaux qui ont de plus en plus de mal à cacher leur violence, de la décomposition de la chaîne de commandement ministériel au bénéfice du ministère de l’Intérieur et de la perspective du transfert ou de l’abandon de missions et de compétences.

Alors que les propositions de la conférence citoyenne sur le climat viennent d’être rendues, alors que les choix budgétaires sont en cours de définition pour la fin du quinquennat, que le gouvernement prépare un plan de relance, le Conseil de Défense du Ministère de l’Ecologie en appelle au Président de la République – président du Conseil de Défense Écologique pour tirer aujourd’hui les leçons pour ne pas subir dans le futur !

Retrouvez ici le communiqué du Conseil de Défense du Ministère de l’Ecologie du 25 juin 2020.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES