FO Hebdo n°3245 du 14 juin 2017 - FO Hebdo

Concertation : FO réaffirme ses positions et revendications

Recommander cette page

Calendrier - Le processus de consultation enclenché par le gouvernement durera jusqu’à début septembre.
Contenu - Articulation des niveaux de négociation, dialogue social et sécurisation des relations de travail seront les grands thèmes abordés.
Duplicité - Soupçonné de tenir un double langage, l’exécutif se voit contraint de prouver sa loyauté.

Editorial, par Jean-Claude Mailly
- Réformistes et exigeants, nous jugerons sur les actes en fonction de nos positions

Événement 2-3
- Réforme du droit du travail : une feuille de route sans surprise
- FO plaide pour une concertation loyale

Actualité 4-5
- Conférence de l’OIT : liberté syndicale et de négociation au cœur des préoccupations des travailleurs
- GM&S : pas de repreneur en vue, l’inquiétude à son comble
- La Halle aux chaussures : FO dit non au PSE
- FO veut la même école pour tous
- Lapeyre : les salariés veulent récupérer les millions d’euros siphonnés par Saint-Gobain

Idées 6
- Maladies chroniques : des traitements et des dépenses en hausse

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Différences de traitement : la Cour de cassation a tranché

Entre militants 8
- Portrait - « Nous sommes des salariés déguisés en faux patrons »

A propos de cet article

En complément

Éphéméride

12 décembre 1943

Appel à la classe ouvrière de la CGT clandestine
La Confédération Générale du Travail clandestine appelle la classe ouvrière à l’action immédiate pour défendre son existence et pour lutter contre le système d’oppression de l’occupant. « Vous avez encore à gagner la bataille pour vos salaires et des conditions de vie moins inhumaines. Pour cela , vous avez (...)

La Confédération Générale du Travail clandestine appelle la classe ouvrière à l’action immédiate pour défendre son existence et pour lutter contre le système d’oppression de l’occupant. « Vous avez encore à gagner la bataille pour vos salaires et des conditions de vie moins inhumaines. Pour cela , vous avez à entrer catégoriquement dans l’action. Les moyens d’obtenir satisfaction sont entre vos mains et dans votre volonté. Les grèves restent l’arme ultime à employer pour imposer votre dû. Revendiquer un salaire meilleur est un devoir national. C’est sauvegarder les familles françaises ». En terminant, la CGT invite les travailleurs aux combats contre la déportation arbitraire et à s’unir dans les syndicats pour leur libération.