Conflit des routiers : nouvel échec de la négociation

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La négociation du 26 mars sur les salaires des routiers a échoué. Sur trois fédérations patronales, seule l’OTRE a proposé une seconde augmentation (entre 0,4 et 0,6 % selon les coefficients) en plus de sa première proposition (entre 1,1 et 2,2 %), mais au 1er octobre seulement et à condition qu’entre en application l’amendement à la loi Macron qui prévoit que les routiers étrangers travaillant en France soient payés au Smic français. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu dans la première moitié d’avril. « Si c’est pour entendre la même chose, cela n’avancera à rien », avertit Patrice Clos de la Fédération FO des Transports. 

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Salaires : les routiers prêts à relancer les blocages le 15 mars

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Sans reprise des négociations salariales, les chauffeurs routiers seront en grève illimitée avec des actions dures, à l’appel d’une intersyndicale dont FO fait partie. Le dialogue avait été rompu le 9 février, sur des propositions patronales insuffisantes.
Dans la continuité de la mobilisation de (...)