Conflit des routiers : nouvel échec de la négociation

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

La négociation du 26 mars sur les salaires des routiers a échoué. Sur trois fédérations patronales, seule l’OTRE a proposé une seconde augmentation (entre 0,4 et 0,6 % selon les coefficients) en plus de sa première proposition (entre 1,1 et 2,2 %), mais au 1er octobre seulement et à condition qu’entre en application l’amendement à la loi Macron qui prévoit que les routiers étrangers travaillant en France soient payés au Smic français. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu dans la première moitié d’avril. « Si c’est pour entendre la même chose, cela n’avancera à rien », avertit Patrice Clos de la Fédération FO des Transports. 

Sur le même sujet

Yves Veyrier : « Adhérents et militants FO, fiers et engagés pour la sécurité et la santé de toutes et tous »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Cet édito est une adresse du secrétaire général, au nom du Bureau confédéral, à l’intention de tous les adhérents, militants et responsables de syndicats, Unions départementales, Fédérations de branches d’activité FO, confrontés, avec l’ensemble de la population, à la grave crise sanitaire générée par la pandémie de Coronavirus (Covid-19).