Connaître sa retraite

Guide Force Ouvrière par Secteur Retraites

Article publié dans le Dossier Connaître sa retraite

Editorial de Jean-Claude Mailly, Secrétaire général de Force Ouvrière

Le droit à la retraite est un des plus grands progrès sociaux que le syndicalisme ait pu obtenir : c’est la reconnaissance de la dignité du travailleur, sa reconnaissance comme être humain ayant droit à la Sécurité sociale durant toute sa vie.

Ce droit est sans cesse remis en cause comme l’ont démontré les contre-réformes menées depuis 1993 dans le cadre des politiques économiques d’austérité, faisant du social la variable d’ajustement. En vingt ans de "réformes" des retraites, la durée d’activité nécessaire à l’obtention d’une retraite complète a augmenté de près de 15%, passant de 37,5 à 43 ans à partir de la génération 1973.

La réforme de 2014 continue cette fuite en avant que constitue l’augmentation du nombre de trimestres requis. C’est un signal négatif pour les jeunes générations, et indirectement une fragilisation du système par répartition, même si la loi stipule son attachement à cette technique. Ce nouvel allongement de la durée d’activité rend illusoire la fixation de l’âge légal à 62 ans pour la grande majorité de salariés.

Mais la propagande contre la retraite par répartition ne cesse pas pour autant, afin d’essayer de « vendre » un système de retraite par capitalisation qui a pourtant multiplié les échecs de par le monde.

En 2015, nous aurons de nouvelles occasions de nous mobiliser lors des négociations sur les retraites complémentaires Arrco-Agirc. Pour Force Ouvrière, ce sera l’occasion de conforter le modèle à deux niveaux - retraite de base et retraite complémentaire - seul garant contre la tentation de créer un régime unique, voire universel, forcément réducteur de droits.

De plus un régime unique, base et complémentaire pour le privé, constituerait une véritable captation des fonds encore en réserves à l’Arrco et à l’Agirc. Ces réserves ont été constituées au fil des années, à partir des accords signés depuis plus de vingt ans. Ils représentent le salaire différé de millions de salariés du privé.

Nous devons donc défendre auprès des salariés la retraite de la Sécurité sociale, la retraite solidaire. Pour cela, les délégués doivent être les premiers à informer et à expliquer.

C’est le but de ce guide : vous fournir les données techniques de la retraite par répartition pour permettre aux délégués et militants Force Ouvrière d’être les plus compétents.

Dès aujourd’hui, les militants doivent être sur le terrain pour préparer les prochaines échéances. Ce guide vous y aidera.

Bon courage.

Jean-Claude Mailly
Secrétaire général de Force Ouvrière

Tous les articles du dossier

Préambule

Connaître sa retraite par Philippe Pihet, Secteur Retraites

La retraite des travailleurs salariés est en constante évolution et les interrogations dont nous sommes et vous êtes l’objet sont nombreuses. Depuis la réforme Balladur de 1993 à la réforme de 2014 en passant par les réformes Fillon de 2003 et de 2010, les textes législatifs et réglementaires se sont succédé et ont bouleversé le paysage.

La réforme de 2014, socialement injuste et financièrement inefficace, aggrave la situation des salariés, notamment par l’allongement de la durée d’activité. Elle (...)