COP 21 : Arracher le social !

Communiqué de Force Ouvrière par Pascal Pavageau

Article publié dans le Dossier Climat

À un mois de la COP 21, au sortir des négociations de Bonn du 23 Octobre 2015, le lien climat-emploi dans l’accord qui sera soumis à négociations finales est toujours loin d’être acquis.

Alors que les politiques d’austérité s’éternisent et se multiplient, que les inégalités explosent dans tous les pays, un accord que la Présidence française dit vouloir « ambitieux » ne peut pas faire l’impasse sur le social.

Comme Force Ouvrière l’a rappelé dans un précédent communiqué, évolution climatique, protection de l’environnement et monde du travail, droits sociaux vont de pair : il n’y a pas d’emplois sur une planète morte, mais une planète plus saine (durable ?) est intimement liée à une planète plus juste.

Augmentation des salaires, créations d’emplois, renforcement des droits collectifs du travail, investissements publics et grands projets, protection sociale et services publics, autant de revendications que FO soutient aux côtés de la Confédération Syndicale Internationale dans ce contexte de lutte contre l’évolution climatique.

Après une COP19, qui s’est avérée être la COP des entreprises, une COP20, celle des environnementalistes, il est fondamental que la COP21 permettent aux travailleurs d’arracher une victoire en mentionnant dans l’Accord de Paris la nécessité d’une transition juste. Ce sera enfin la reconnaissance que la réponse à apporter au changement climatique ne peut se réduire à des décisions économiques et environnementales.

Pascal Pavageau SECRETARIAT GENERAL

Plus dans le Dossier Climat
Tous les articles du dossier

Mardi 28 avril - Le climat en débats au CESE

Société

Les 28 et 29 avril, le CESE consacre deux jours de débats en assemblée plénière aux enjeux climatiques. Un des deux avis, qui seront présentés et votés, a été réalisé par la section des affaires européennes et internationales, présidée par Yves Veyrier (FO).

Climat : Il est encore temps d’agir

Actualités

Dans son dernier rapport, le GIEC, groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat, composé de plus de 800 scientifiques, met l’accent une nouvelle fois sur le réchauffement climatique rapide, dû de façon prédominante à l’activité humaine, et sur « le risque de conséquences graves, généralisées et irréversibles pour l’être humain et les écosystèmes ».

Ce qu’il faut savoir sur la COP21

Société par Mathieu Lapprand

Rendez-vous attendu, la COP21 devra aboutir à un accord permettant d’enrayer le réchauffement climatique. Enjeux environnementaux et sociaux, intérêts contradictoires, retrouvez dans ce dossier les objectifs et les déterminants d’une négociation vitale.

COPie blanche sociale pour la COP

Économie par Pascal Pavageau, Secteur Économique

Pour la première fois depuis longtemps, la COP de Paris offrait la possibilité d’inscrire enfin noir sur blanc tant des engagements fermes et contraignants en termes de travail décent que des mesures d’accompagnements et de compensations pour les travailleurs face au changement climatique.