Covid-19 : quand la valeur du travail des femmes apparaît au grand jour

Communiqué de FO par Béatrice Clicq

Secteur Développement FO

Aujourd’hui, les femmes représentent la moitié de la population active et pourtant de nombreuses inégalités persistent : une des plus criantes étant les écarts de rémunération. Si les causes sont multiples, la conséquence est sans appel : -25% pour les salaires et -42% pour les retraites ! Ces écarts sont les conséquences de toutes les inégalités persistantes subies par les femmes tout au long de leur vie professionnelle.

Les métiers à prédominance féminine sont trop souvent sous-valorisés. C’est notamment le cas des métiers du lien social (santé, social, services à la personne, etc..), majoritairement classés au bas de la hiérarchie des catégories professionnelles, et donc parmi les moins rémunérés.

Pourtant, en pleine crise sanitaire due au covid-19, le pays prend la mesure de l’importance de ces métiers très féminisés. Rappelons qu’elles représentent entre 80 et 90% des aides-soignants, des infirmiers, des hôtes de caisses, du personnel des Ehpad, du nettoyage ou encore des enseignants du primaire.

Les femmes se retrouvent ainsi en première ligne dans plusieurs secteurs essentiels, tout en portant davantage les responsabilités familiales.

Depuis le début de la crise, FO réclame au gouvernement d’assurer à l’ensemble des travailleuses et travailleurs de ces secteurs la fourniture de tous les moyens de protection indispensables pour garantir leur santé et leur sécurité. En parallèle, la question des primes pour les efforts réalisés fait surface, mais pour FO, il faudra aller au-delà.

L’après Covid-19, devra être à la hauteur et se concrétiser rapidement. Il doit se préparer dès à présent. Il passe par une reconnaissance et une revalorisation en conséquence pérennes de la valeur réelle de ces métiers, en termes de qualité de l’emploi et de rémunération.

Plus largement, FO appelle le gouvernement à mettre en œuvre une politique économique et sociale réalisant l’égalité effective entre les femmes et les hommes.

Béatrice Clicq Secrétaire confédérale au Secteur de l’Egalité et du Développement durable

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déconfinement phase 2 – réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération FO constate que la phase 2 du déconfinement, telle que présentée par le Premier ministre, du fait du ralentissement - évidemment attendu par tout un chacun - de l’épidémie de Covid-19, conduit à une accélération de reprise d’activité dès le 2 juin dans nombre de secteurs.

Chiffres du chômage : vers une crise sociale sans précédent

Communiqué de FO par Michel Beaugas

La Dares et Pôle emploi ont publié ce jour, des indicateurs du marché du travail spécifiques à la crise sanitaire pour le mois d’avril 2020. Malgré le recours systématique à l’activité partielle et la mise en place du « travail à domicile » ou « télétravail » dans des conditions souvent aléatoires, les (...)

Transfert de la dette sociale et dépendance : réaction FO

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le Gouvernement vient de saisir les caisses nationales de la Sécurité sociale pour avis sur un projet de loi organique et un ordinaire, relatif au transfert de l’essentiel de la « dette Covid » à la caisse de la dette sociale (la CADES), pour un montant prévu de 136 milliards d’euros, et un report de l’extinction de la dette sociale à 2033 alors qu’elle devait s’éteindre en 2024.