Emploi et Salaires

Croix-Rouge : les salariés manifestent leur ras-le-bol

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Manifestation des salariés de la Croix rouge devant le siège parisien de l’Association, le 17 mai 2018. Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Jeudi 17 mai, les salariés de la Croix-Rouge étaient en grève à l’appel de FO et de cinq autres syndicats. Ils ont manifesté devant le siège de l’association à Paris et devant leurs établissements en province pour revendiquer une augmentation des salaires et une reconnaissance du niveau des diplômes.

Les salariés de la Croix-Rouge en ont assez d’être sous-payés. Jeudi 17 mai, ils ont répondu à l’appel à la grève et à des manifestations lancé par leur syndicat FO et cinq autres organisations (CFTC, CGC, CGT, SUD et CFDT).

Ils revendiquent une augmentation des salaires tenant compte de la perte de leur pouvoir d’achat (-7,29% depuis 2010) et ils demandent une revalorisation des minima salariaux pour les premiers coefficients de la grille.

FO à l’origine de l’unité d’action

FO est à l’origine de l’unité d’action des syndicats dans ce mouvement sur les salaires, et j’en suis fière, indique Bénédicte Herbreteau, secrétaire du syndicat FO.

À la Croix-Rouge, 3 100 des 18 000 salariés sont payés au Smic, soit 1498 euros brut, sans réelle reconnaissance de leur ancienneté, rappellent les syndicats.

Des niveaux de salaire en-dessous du Smic

Les premiers niveaux de la grille salariale se situent en-dessous du Smic, et une indemnité différentielle est versée aux salariés concernés pour qu’ils atteignent le niveau du salaire minimum.

Les salariés de la Croix-Rouge et leurs syndicats demandent aussi la reconnaissance de la revalorisation des diplômes (réforme LMD), notamment pour les infirmiers, les ergothérapeutes, les orthophonistes, les professeurs d’éducation physique adaptée ou les formateurs.

Les salariés de la Croix-Rouge défileront le 22 mai

La direction de la Croix-Rouge a reçu les syndicats le 17 mai, mais ils sont ressortis bredouilles du rendez-vous.

Ils ont décidé de se revoir le 23 mai pour envisager une suite à leur mobilisation. Le syndicat FO de la Croix-Rouge a appelé les salariés de l’association à manifester 22 mai au côté des fonctionnaires, indique Bénédicte Herbreteau.