CSE Proman : intérimiaires, devenez acteurs de vos droits !

Toute l’actualité par Employés et Cadres

Article publié dans le Dossier Intérim
©Pascal SITTLER/REA

Elections professionnelles Société Proman
Intérimaires, le CSE, ça vous concerne !

Force Ouvrière est venue négocier la mise en place des prochaines élections des représentants du personnel qui se dérouleront dans la société Proman.Le dépôt des listes est prévue le 27 juillet. Il est encore temps de se présenter sur une liste FO.

Vous avez au moins 1 an d’ancienneté ou 910 h sur les 18 mois. Vous avez 18 ans révolus Vous êtes ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise ou cadres, n’hésitez pas à vous présenter sur une liste Force Ouvrière.

Se présenter sur une liste FO c’est rejoindre un syndicat libre et indépendant à l’égard du patronat. C’est aussi accéder, en tant qu’élu, à des formations juridiques, économiques et sociales adaptées. Pour être soutenu et assisté dans l’exercice quotidien de votre mandat, rejoignez Force Ouvrière.

Salarié intérimaire, être élu te permet une garantie de mise en mission pour ton agence et te permet de coordonner tes heures de délégation avec ton temps de mission

Etre élu au CSE, c’est un droit de regard sur la gestion de l’entreprise. Ainsi, vous pourrez agir dans l’intérêt de tous les salariés et organiser des actions sociales et culturelles.

Contacts :
Par SMS : Mathieu Maréchal (Chargé des élections du travail temporaire) : 06 59 11 60 27
Par mail : services@fecfo.fr.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Plus dans le Dossier Intérim
Tous les articles du dossier

CDI intérimaire mon amour...

Intérim par Employés et Cadres

Le patronat de l’intérim déclare sa flamme aux profits mais délaisse les salariés. Grâce à l’intervention de FO INTERIM, une négociation a lieu depuis mai 2021 pour trouver un accord et améliorer ce contrat créé en 2013 et légalisé en 2018. FO INTERIM a formulé des revendications (...)

Travail temporaire : FO dénonce le blocage du dialogue social dans la branche

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Pour la cinquième année consécutive, en 2020, les négociations sur les minima conventionnels des salariés permanents dans la branche du travail temporaire n’ont pas abouti, et ce malgré la présence d’un représentant du ministère du Travail obtenue par FO FEC-Intérim. Le syndicat demande la poursuite de cette présence en 2021, cette fois pour toute négociation de branche.