Culture empêchée, démocratie bâillonnée

Coronavirus / Covid19 par Spectacle, presse, audiovisuel

Article publié dans le Dossier Coronavirus / Covid19

Communiqué de la FASAP-FO

Nous appelons le gouvernement à prendre conscience que le monde de la Culture a été laissé à l’abandon durant la crise du Corona-19.

Le peu de moyens financiers mis pour soutenir les secteurs culturels risquent d’anéantir des pans entiers de nos professions. La Culture a été parmi les milieux les plus impactés et cette crise laisse derrière elle un paysage exsangue avec des salariés plongés dans la précarité et la menace de la perte de leurs emplois avec des entreprises dont la survie est en jeu.

C’est dans ces conditions que n’a toujours pas été rédigé par le ministère du Travail, le texte d’application de l’annonce par le Président de la République de la prolongation des droits des salariés-intermittents jusqu’en août 2021.

La Fédération s’inquiète des mesures budgétaires restrictives envers le monde culturel souvent touché en premier sous prétexte de récession comme par exemple en Région Aquitaine avec les baisses sévères pour l’Opéra de Bordeaux ou la scène nationale de Poitiers. La Culture est un atout économique évident pour la France, la reprise de l’activité est nécessaire et urgente et nous voulons un plan de relance pour la Culture, digne de notre pays.

Les professionnels du spectacle veulent retravailler rapidement et dans des conditions sanitaires optimales, il est donc impératif que les masques FFP2 soient disponibles sur les lieux de travail et que les tests puissent être accessibles et remboursés.

La Fédération s’insurge contre les multiples déclarations qui consistent à choisir entre baisses de salaires ou licenciements de même qu’elle a été choquée par les propos voulant assimiler notamment les artistes à des animateurs socio-culturels avec des missions de médiation sociale. Cette pandémie apparaît comme du pain béni pour le patronat qui remet en cause les droits sociaux comme la durée du travail, les congés payés, etc.

C’est pourquoi elle s’oppose au projet du gouvernement de prolonger l’état d’urgence dont la seule justification serait alors de bâillonner la démocratie.

La Fédération s’élève contre le projet du gouvernement de faire payer la dette Corona-19 aux salariés et retraités jusqu’en 2033, ces projets infâmes pourraient être la cause d’un profond sentiment de colère qui débouchera sur une explosion sociale de très grande ampleur.

La Fédération appelle tous les travailleurs des Arts, des Spectacles, de l’Audiovisuel, du Cinéma et de la Presse à manifester le 16 juin prochain avec les personnels hospitaliers, que nous remercions et que nous soutenons.

Spectacle, presse, audiovisuel Secrétaire général

Tous les articles du dossier