Cynthia veille sur la santé en Guyane

Portrait par Françoise Lambert

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Cynthia Rochemont-Piejos, 62 ans, est secrétaire générale du syndicat FO de l’hôpital de Cayenne et responsable FO Santé territoriale. Infirmière spécialisée en psychiatrie, elle a beaucoup œuvré au service de la santé et du social en Guyane.

450

C’est le nombre de contractuels à l’hôpital de Cayenne dont le contrat ne va pas être renouvelé.

Cynthia a notamment mis en place et développé un service addictologie au sein du centre hospitalier de Cayenne. Elle est entrée à FO en 1999. C’est la secrétaire générale du syndicat FO de l’hôpital qui est venue me chercher, j’aidais déjà des collègues en difficulté car c’est dans ma nature d’aider les gens, se souvient-elle. Je suis très autonome, je pensais que je n’avais pas besoin de syndicat, mais après avoir réfléchi j’ai dit oui car les valeurs de FO correspondaient à mon éthique, notamment la liberté de parole et l’indépendance. Cynthia s’investit immédiatement. Elle est élue secrétaire générale adjointe, puis secrétaire générale du syndicat l’année suivante, en 2000. J’ai pris la décision de militer avec une équipe, et je suis toujours avec cette équipe, sourit-elle.

Une pénurie de médecins

Cynthia s’investit aussi dans sa fédération et au niveau interprofessionnel. Entre 2000 et 2006, elle monte le Groupement FO santé publique-privée territoriale et elle est élue trésorière de l’UD FO de Guyane en 2006. Elle représente aussi FO à la CGSS (Caisse générale de Sécurité sociale) et au CESER (assemblée consultative) de Guyane . Alors qu’elle a consacré tout son temps au syndicat entre 2008 et 2013, Cynthia est de retour à mi-temps au service hôpital de jour psychiatrique à l’hôpital de Cayenne. Pour mieux continuer le combat. Parmi les principales problématiques : la pénurie de médecins dans une région à la démographie galopante, la vétusté de l’hôpital et sa réhabilitation, ou encore des suppressions de lits. FO revendique l’octroi de moyens supplémentaires et la résorption de l’emploi précaire, avec le maintien de 450 contractuels dont le contrat ne va pas être renouvelé.

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Hôpitaux de Paris : les personnels manifestent de nouveau

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

À l’appel de l’ensemble de leurs syndicats, dont FO, les personnels des hôpitaux de Paris sont de nouveau descendus dans la rue aujourd’hui pour manifester contre le projet de réorganisation du temps de travail proposé par la direction de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Alors (...)

Fonction publique : une grève, des revendications et une solidarité public-privé

Journée d’actions du 22 mars par  Valérie Forgeront

Infirmières, enseignants, personnels des collectivités territoriales, des préfectures, de la sécurité sociale, policiers, agents des finances, de l’Equipement… Ils étaient ce 22 mars des centaines de milliers d’agents publics (fonctionnaires et contractuels) à défiler à Paris et en province dans les quelque 180 cortèges organisés dans le cadre de la grève dans la fonction publique.