De Charlie, à St Etienne du Rouvray, et d’autres ailleurs qui nous endeuillent...

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Charlie, Paris, Orlando, Nice, Kaboul, Munich, St Étienne du Rouvray... et malheureusement d’autres ailleurs qui nous endeuillent, nous choquent, et nous révoltent.

Attentats, terrorisme et barbarie, guerres...

Victimes - enfants, femmes, hommes, jeunes et âgés.

Fonctionnaires et agents des services publics mobilisés, pour secourir, soigner, prévenir, empêcher, punir.

« Pain, Paix, Liberté », l’aspiration, sous forme de slogan, du Front populaire en 1936, repris par les syndicats libres à la fondation de la CISL (Confédération internationale des syndicats libres) en 1949, devenue depuis la CSI, loin d’être atteint mais vers lequel on espérait progresser, semble s’éloigner à nouveau, dangereusement, de la réalité partout dans le monde.

Trop de peuples souffrent de la précarité, de la pauvreté, des inégalités, de l’exploitation, de guerres et affrontements, des effets du réchauffement climatique désormais, pour qu’ils puissent espérer la paix et la prospérité.

L’homme est pourtant capable de prouesses et de progrès techniques et scientifiques qui pourraient servir le bien être de toutes et tous.

Cela ne doit surtout pas nous écarter aujourd’hui, nous, militants ouvriers de la revendication et de l’aspiration à la Paix, au Pain et à la Liberté, de l’engagement pour cet idéal, celui, en France, de la République sociale et laïque, dont nous pensons qu’elle a valeur universelle, héritière du siècle des lumières qui voulait affranchir l’homme de toute forme d’obscurantisme.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Pour une réforme d’assurance chômage qui améliore les droits !

Communiqué commun de la CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO

La crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés depuis de longs mois préoccupe nombre de travailleuses et travailleurs. Les conséquences de l’épidémie sont dans toutes les têtes et nombre d’incertitudes demeurent sur le plan sanitaire, économique et social.

Plus de justice fiscale pour plus de justice sociale

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Nathalie Homand, Secteur Economie et Fiscalité, Secteur Europe - International

Sept ans après le scandale des accords fiscaux avantageux consentis par le Luxembourg à plusieurs multinationales (« Luxleaks »), un article du journal Le Monde révèle que « près de la moitié des entreprises commerciales enregistrées dans le pays sont de pures holdings financières, des sociétés offshore totalisant pas moins de 6 500 milliards d’euros d’actifs » dont des entreprises du CAC 40 et grandes fortunes.