De Dietrich Process Systems : FO décroche 5 % d’augmentation salariale pour 2023

InFO militante par Ariane Dupré, L’Info Militante

© Gilles ROLLE/REA

Après une grève le 19 février à l’usine de Zinswiller (Bas-Rhin) chez De Dietrich Process Systems, spécialisée dans les équipements en acier pour l’industrie pharmaceutique et chimique, un accord pour les NAO de 2023 a finalement été trouvé le 21 février. Il acte une augmentation générale des salaires de 5 % à compter de février, avec une base de 125 euros brut pour les ouvriers et les Etam gagnant moins de 2 400 euros brut. Nous demandions initialement 6 %. Mais nous avons accepté de signer : en AG et suite à la grève, les salariés étaient d’accord avec cette proposition, explique Laurent Thierot, DS FO, syndicat majoritaire dans l’entreprise. L’accord (qui concerne deux établissements et le siège) prévoit aussi, après l’été, l’activation d’une clause de revoyure, demandée par FO.

Carnet de commandes garni

À Zinswiller (319 salariés), ce débrayage massif (200 grévistes), lancé par trois syndicats dont FO et qui a stoppé l’activité du site pendant une journée, a donc payé. La direction nous avait d’abord proposé 3,8 % d’augmentation, puis 4,3 % le 15 février, dont une partie en mesures individuelles. C’était inacceptable face à l’inflation. De plus, l’entreprise va très bien : on a un carnet de commandes pour 120 millions d’euros en 2023. Les salariés travaillent beaucoup. Il fallait répondre à leurs attentes en matière d’augmentation !, insiste Laurent Thierot.

Ariane Dupré Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

FO prête pour le bras de fer chez Schneider

Fédération FO Métaux par Métaux

Les syndicats et sections syndicales FO du groupe Schneider appellent tous les salariés à se mobiliser pour contraindre la direction SEI-SEF à revenir sur ses propositions indécentes lors des NAO 2023, qui ne représentent qu’un budget de 3,7 %, très loin de l’inflation actuelle !