Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Décès de Jacques Pé, ancien secrétaire confédéral

Entre Militants

© G. Ducrot

La confédération a appris avec regret le décès de Jacques Pé, survenu le 14 mai dernier à l’âge de 79 ans. Membre de la Commission exécutive confédérale depuis 1977, il fit partie des secrétaires confédéraux élus lors du congrès de février 1989 qui a vu l’élection de Marc Blondel comme secrétaire général. Jacques Pé, secrétaire confédéral jusqu’en 1998, occupa la responsabilité du secteur de l’Europe, auquel fut adjoint ensuite celui de l’international. Originaire du Gers, né dans une famille d’agriculteurs, il avait travaillé dès l’âge de 16 ans comme ouvrier spécialisé dans une entreprise de travaux publics, puis, titulaire d’un CAP d’électricien monteur, il avait été embauché, en 1966, à la Poudrerie nationale de Toulouse. Il ne lui fallut pas un an pour entrer au bureau du syndicat FO de l’établissement, dont il devint secrétaire en 1968. Militant au sein de l’UD FO de Haute-Garonne, dont il sera membre de la commission exécutive, et au sein de sa fédération – la Fédération des personnels civils de la Défense nationale –, dont il devint permanent en 1973, Jacques Pé fut élu secrétaire général adjoint de la section des ouvriers et trésorier de la fédération lors du congrès de 1975. Il deviendra ensuite secrétaire général de la fédération en 1979. Nous tenons à faire part de nos sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à ses camarades, à celles et ceux qui l’ont connu, ceux de son union départementale et de sa fédération aujourd’hui.