Éditoriaux du Secrétaire général de FO

Déclaration de la Commission exécutive confédérale de FO du 15 février 2018

, Jean-Claude Mailly

Recommander cette page

 

En guise d’éditorial

Attachée aux principes républicains de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité et à leur respect, la Commission exécutive de Force Ouvrière tient à réagir fermement face aux annonces faites par le gouvernement concernant la fonction publique.

Le fait que les gouvernements successifs, sous des appellations diverses (RGPP – MAP – CAP 22), s’inscrivent systématiquement dans une démarche libérale austère, explique pourquoi, malgré leurs engagements, ils se refusent à mener un vrai débat contradictoire sur le rôle et les missions du service public républicain, ce qui devrait constituer le préalable indispensable à toute évolution.

Rappelant son attachement au statut général de la fonction publique, expression d’une conception républicaine de celle-ci, la Commission exécutive dénonce toute volonté de plan de départ volontaire lié à d’éventuelles restructurations ou suppressions de postes et de missions.

Il en est de même en matière de rémunération avec l’éventualité de primes au mérite, contradictoires avec une nécessité de travail collectif, ou en matière de recrutement avec un recours accru à la contractualisation.

Pour Force Ouvrière, toutes les missions pérennes doivent être assurées par l’application du statut général. Elle rappelle d’ores et déjà que la précarité de l’emploi dans le public est supérieure au secteur privé.

Considérant que le service public, au sens large, constitue la colonne vertébrale du sens, du rôle et des principes républicains, elle apporte sa solidarité et son soutien aux fédérations FO et aux agents des trois versants de la fonction publique qui seront en grève et manifestation le 22 mars 2018.

Respecter les principes républicains commence par le respect de celles et ceux qui travaillent, dans l’État, l’hôpital public ou les collectivités territoriales. 

Paris, le 15 février 2018
Adoptée à l’unanimité

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Éditoriaux

Abonnez-vous à la lettre d’information « Éditoriaux du Secrétaire général de FO »

Agenda

Tous les événements à venir

  • Du 14 au 25 mai

    SOS Impôts
    Nos spécialistes sont à votre disposition du 14 au 25 mai 2018 (de 9h à 12h et de 14h à 17h, lundi (...)
  • Lundi 21 mai de 07h45 à 08h00

    RTL
    Pascal Pavageau sera l’invité d’Elizabeth Martichoux sur RTL
  • Lundi 21 mai de 18h50 à 19h00

    France Info
    Pascal Pavageau sera l’invité de Jean Leymarie pour « L’Interview éco »

Éphéméride

20 mai 1912

Campagne confédérale en faveur de la diminution des heures de travail
La campagne confédérale en faveur de la diminution des heures de travail et du repos de l’après-midi de samedi poursuivie depuis des années, commençait à porter ses fruits. Les ouvriers diamantaires avaient obtenu la journée de huit heures, 75 francs de salaire par semaine et la semaine anglaise après (...)

La campagne confédérale en faveur de la diminution des heures de travail et du repos de l’après-midi de samedi poursuivie depuis des années, commençait à porter ses fruits. Les ouvriers diamantaires avaient obtenu la journée de huit heures, 75 francs de salaire par semaine et la semaine anglaise après six semaines de grève revendicative. Léon Jouhaux en a tiré la leçon dans la Voix du Peuple : « Partout où la volonté ouvrière sait se dresser en conscience et en force, elle fait plier les résistances patronales ».