Déclaration de la Commission exécutive confédérale réunie le 16 mai 2019

Communiqué de FO

La Commission Exécutive se félicite de la mobilisation des fonctionnaires et agents de la Fonction publique.

Elle apporte son soutien aux agents de la Fonction publique, titulaires et contractuels, engagés dans l’action et la mobilisation, y compris par la grève, contre le projet de loi de « transformation » de la Fonction publique, et ses déclinaisons dans la santé et dans l’éducation (« pour une école de la confiance »).

FO rappelle que le Statut général porte droits et obligations des fonctionnaires et garantit, à ce titre, la neutralité et la continuité du Service public, donc l’égalité de traitement et l’intérêt général.

Le Service public est de ce fait un maillon indispensable à l’égalité républicaine et à la justice sociale sur l’ensemble du territoire.

La CE réaffirme l’opposition résolue de la confédération FO au projet de réforme des retraites vers un régime universel par points, et la remise en cause des régimes particuliers et du code des pensions civiles et militaires.

FO réaffirme dans le même temps son opposition sans concession à toute forme de dispositif, dit de bonus-malus, dont celui envisagé par le gouvernement dans le cadre de la réforme de retraites, conduisant à contraindre les salariés à travailler jusqu’à 63 - 64 ans.

La CE confirme l’amplification de sa campagne en direction des salariés pour les informer des enjeux, des positions et revendications de FO sur les retraites. Cette campagne d’information et de mobilisation prend la forme de réunions multiples dans les départements d’ores et déjà engagée et aura pour point d’orgue un rassemblement d’ampleur nationale, dès la rentrée de septembre, dans l’objectif de préparer le rapport de force interprofessionnel et, si nécessaire, la grève pour défendre les retraites et mettre en échec le projet gouvernemental.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Réforme de l’Assurance chômage : c’est encore pire que prévu !

Communiqué de FO par Michel Beaugas

L’Unédic publie ce soir les chiffres de l’impact de la réforme de l’Assurance chômage. Et ils sont encore pires que prévu : plus d’un demandeur d’emploi sur deux va être impacté par la réforme, 9% des demandeurs d’emploi vont être exclus du système d’indemnisation, 12% d’entre eux verront leur indemnisation retardée, et 16% verront le montant de leur allocation baisser de près de 20% en moyenne, et pour certains jusqu’à 50% !

Oui, il faut se syndiquer !

Communiqué de FO par Béatrice Clicq, Frédéric Souillot, Marjorie Alexandre

C’est le sens du message que Jacques Toubon, Défenseur des droits, et Karen Curtis, représentante de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), ont conclu la matinée de présentation du 12e Baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, consacrée aux discriminations syndicales réalisée avec la participation de Force Ouvrière.

Travailleurs du numérique : Californie 1 – France 0

Communiqué de FO par Béatrice Clicq, Serge Legagnoa

Dans son édition du 18 septembre 2019, le journal Le Monde publie un article intitulé « Une Sécurité sociale pour les travailleurs du numérique ». En effet, en Californie, berceau de l’innovation du XXIe siècle pour le meilleur et pour le pire, des milliers de travailleurs précaires des plateformes numériques (VTC Uber, Uber Eats, Amazon Flex, etc.) seraient requalifiés comme employés au 1er janvier 2020 et bénéficieraient dès lors de droits syndicaux et sociaux !