Déclaration de la Commission exécutive du 28 novembre 2019

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Fred MARVAUX/REA

La Commission exécutive confédérale FO réaffirme son opposition au « système universel par points », qui conduirait en réalité à un régime unique gouverné par l’État en fonction des contraintes budgétaires et financières aboutissant à contraindre demain à « devoir travailler plus longtemps » ou à subir la baisse des pensions.

FO réaffirme sa détermination à défendre le système actuel de retraite et ses régimes (régime général et son régime complémentaire, Code des pensions civiles et militaires, CNRACL et régimes spéciaux).

FO rappelle que le système actuel de retraite garantit aujourd’hui un droit universel à la retraite des salariés, un des plus solidaires et efficaces au monde.

FO porte des propositions et revendications destinées à l’améliorer.

Augmenter les salaires – le salaire net et le salaire différé fait des cotisations sociales salariales et patronales – permettrait à la fois de résorber le déficit de recettes de la Sécurité sociale et des retraites et de relancer l’économie et l’emploi.

Constatant que les analyses, propositions et revendications portées par FO n’ont pas été entendues, réaffirmant sa volonté que de véritables négociations puissent s’ouvrir sans préalable imposé, pour la défense et l’amélioration du système actuel de retraites et ses régimes, la Commission exécutive confirme l’appel, lancé par le CCN, à rejoindre la grève à partir du 5 décembre et à proposer dans le cadre des assemblées générales sa reconduction, réaffirmant que toutes et tous, salariés du privé et du public sont concernés.

La Commission exécutive se félicite de constater que, d’ores et déjà, de nombreux appels unitaires ont été pris au niveau national interprofessionnel, de nombreux secteurs d’activité et d’entreprises.

La Commission exécutive appelle à renforcer et élargir encore la mobilisation.

Pour la Commission exécutive confédérale, le gouvernement doit retirer son plan, entendre les revendications et renoncer à toute mesure de répression à l’encontre de ceux qui les expriment.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

La semaine FO de l’adhésion syndicale, c’est maintenant, du 17 au 22 janvier

Communiqué de FO par Cyrille Lama, Secrétaire général de Force Ouvrière

Dans les départements, près de deux cents (200) actions seront organisées avec pour but de mettre en avant le rôle et l’importance du syndicat sur le quotidien des salariés (salaires, emplois, conditions de travail, retraite, sécurité sociale, formation et carrière professionnelle, discrimination…) et de toucher les salariés, femmes et hommes, éloignés aujourd’hui du syndicat : emplois dispersés, TPE, entreprises dépourvues d’implantation syndicale, en contrats précaires, saisonniers, en télétravail, jeunes en apprentissage, en formation, demandeurs d’emplois.

Rapport du HCAAM : une occasion manquée

Communiqués de FO par Secteur Protection sociale collective, Serge Legagnoa

Ce vendredi 14 janvier 2022 a été remis au ministre de la Santé le rapport commandé au Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) et relatif à l’articulation de la prise en charge entre Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et Assurance Maladie Complémentaire (AMC), réalisé au travers de quatre scenarii d’évolutions possibles.

Justice sociale pour le Kazakhstan

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

FO, aux côtés de la Confédération Syndicale Internationale (CSI), dénonce la mort de plus de 160 personnes lors des récentes émeutes au Kazakhstan et la détention de 8 000 personnes encore aujourd’hui. FO se félicite de l’action de la CSI qui a permis de libérer plusieurs dirigeants syndicaux.