Défenseur des droits : les réclamations en hausse de 7%

Chiffre par  Michel Pourcelot

© Romain BEURRIER/REA

L’activité du Défenseur des Droits a augmenté une nouvelle fois en 2017 : + 7%, selon son rapport annuel présenté au mois d’avril. L’objet des réclamations concernent principalement l’accès aux services publics, aux soins, au logement ainsi que les discriminations au travail et le harcèlement sexuel. Lors la présentation de ce rapport, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a souligné le fait que la complexification croît avec l’accumulation des politiques de simplification.

Protection et sécurité sociale

L’enquête effectuée par le Défenseur des Droits en 2017 avait fait apparaître que plus de la moitié des personnes interrogées, 54 % exactement, rapportaient des difficultés pour résoudre un problème avec une administration ou un service public (dont 12 %, souvent ou très souvent). Parmi les problèmes les plus fréquemment rapportés figuraient la difficulté à contacter quelqu’un (38 %) et la demande répétée de pièces justificatives (38 %), notamment par les CAF et Pôle emploi. Concernant les services publics, 49% des réclamations portaient sur la protection et la sécurité sociale.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Égalité réelle au travail : il y a encore du boulot

Toute l’actualité par Nadia Djabali

Un tiers de la population active déclare avoir subi des discriminations au cours des cinq dernières années, sur son lieu de travail ou lors d’entretiens d’embauche. Premières victimes : les femmes, les jeunes, les immigrés et les handicapés.