« Depuis trop longtemps, dans ce pays, les gouvernements ont démissionné devant la conduite de l’économie »

RTL, jeudi 30 mai 2019 par Yves Veyrier

Article publié dans le cadre de la campagne Elections Fonction publique

Yves Veyrier le secrétaire général de Force ouvrière était invité à l’antenne de RTL. Elizabeth Martichoux l’interrogeait notamment sur General Electric, Renault-Fiat, la Fonction Publique et les Européennes.

General Electric :

« Depuis trop longtemps, dans ce pays, les gouvernements ont démissionné devant la conduite de l’économie. En France, depuis trop longtemps, on pense que l’État n’a plus de rôle à jouer en matière de conduite de politique industrielle. Or le marché ne résout pas les problèmes, il en crée »

Renault - Fiat :

« Comment s’assurer que cette fusion sera productive d’emplois en France, sans se retrouver dans une situation où les intérêts d’un actionnaire étranger / privé l’emporteront sur les emplois »

Fonction Publique :

« On a l’objectif de se faire entendre. Il faut que ce gouvernement entende qu’il y a un rejet unanime des fédérations des fonctionnaires du projet de loi qui est en cours d’examen au Parlement, dit de transformation de la fonction publique », explique-t-il. Pour lui, « les syndicats n’ont pas d’autres moyens s’ils ne sont pas écoutés autour de la table des négociations, que de mettre la pression. Il faut que le gouvernement entende (...) Notre objectif n’est évidemment pas de perturber ceux qui sont directement en bout de chaîne du service public ».

Yves Veyrier Ex-Secrétaire général de Force Ouvrière

Plus dans la campagne Elections Fonction publique
Tous les articles de la campagne

Discours du Premier ministre – Pour FO, il y a beaucoup d’absents dans le discours du Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Premier grand absent, celui de la considération – sur laquelle pourtant le Premier ministre a conclu, mais qui manifestement ne s’adresse pas au dialogue social et à ce que portent les syndicats. Les rares moments où ceux-ci sont invoqués, c’est dans un rôle limité à la mise en œuvre de politiques décidées par le gouvernement. Il y a là un grand écart avec le discours du Président de la République à l’OIT : on est malheureusement loin de la cohérence à laquelle il se référait entre la parole et les actes au niveau national. L’annonce de la réforme du CESE risque malheureusement de réduire aussi la place du dialogue économique, social et environnemental.

Finances publiques : un mouvement de grève de grande ampleur

Service Public par  Valérie Forgeront

A l’appel de l’intersyndicale comprenant le syndicat FO-DGFIP, les agents des services des finances publiques étaient en grève ce 16 septembre. « Et le moins que l’on puisse dire c’est que le mouvement est fort » indiquait en début d’après-midi Hélène Fauvel, secrétaire générale du syndicat FO.

5 décembre : la parole est aux manifestants

Retraite par  Valérie Forgeront

En grève et en manifestation. Ils étaient au moins 800 000 dans les rues le 5 décembre pour clamer dans plus de 245 villes leur opposition au projet de système de retraites par points du gouvernement. Et ce chiffre de 800 000 (selon le ministère de l’Intérieur) ne tient pas compte des grévistes, encore bien plus nombreux, qui n’ont pas défilé.

Personnels de Santé : ils exigent des réponses à la hauteur

InFO militante par  Valérie Forgeront

Des dizaines et des dizaines de milliers de personnels des établissements de Santé, publics et privés, ont quitté leurs services pour descendre dans les rues ce mardi 16 juin à l’appel de plusieurs syndicats dont FO. Dans plus de 220 cortèges sur le territoire, ils ont demandé, entre autres, des moyens pour les hôpitaux et de meilleures rémunérations.