Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

« Depuis trop longtemps, dans ce pays, les gouvernements ont démissionné devant la conduite de l’économie »

RTL, jeudi 30 mai 2019 par Yves Veyrier

Yves Veyrier le secrétaire général de Force ouvrière était invité à l’antenne de RTL. Elizabeth Martichoux l’interrogeait notamment sur General Electric, Renault-Fiat, la Fonction Publique et les Européennes.

General Electric :

« Depuis trop longtemps, dans ce pays, les gouvernements ont démissionné devant la conduite de l’économie. En France, depuis trop longtemps, on pense que l’État n’a plus de rôle à jouer en matière de conduite de politique industrielle. Or le marché ne résout pas les problèmes, il en crée »

Renault - Fiat :

« Comment s’assurer que cette fusion sera productive d’emplois en France, sans se retrouver dans une situation où les intérêts d’un actionnaire étranger / privé l’emporteront sur les emplois »

Fonction Publique :

« On a l’objectif de se faire entendre. Il faut que ce gouvernement entende qu’il y a un rejet unanime des fédérations des fonctionnaires du projet de loi qui est en cours d’examen au Parlement, dit de transformation de la fonction publique », explique-t-il. Pour lui, « les syndicats n’ont pas d’autres moyens s’ils ne sont pas écoutés autour de la table des négociations, que de mettre la pression. Il faut que le gouvernement entende (...) Notre objectif n’est évidemment pas de perturber ceux qui sont directement en bout de chaîne du service public ».

Yves Veyrier Ex-Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

Bâtiment, chimie, métallurgie… L’intérêt financier ne doit pas passer avant la santé

Coronavirus / Covid19 par Evelyne Salamero

Alors que l’Italie a franchi un cap supplémentaire pour endiguer la propagation du Coronavirus en décidant le 23 mars l’arrêt de toute production qui ne serait pas « strictement nécessaire, cruciale et indispensable afin de garantir les biens et services essentiels », le gouvernement français semble décidé, lui, à faire tourner l’économie française le plus possible… Coûte que coûte ?

Renault : FO évite les licenciements

Fédération FO Métaux par Métaux

Après de longues négociations, FO a décidé de signer l’accord intitulé « transformation des compétences des fonctions globales Renault SAS ».

Les salariés creusois de GM&S montent à Paris pour sauver l’emploi

Métallurgie par Evelyne Salamero

Environ 200 des 277 salariés que compte encore l’entreprise GM&S Industry de La Souterraine, commune de la Creuse, ont manifesté ce 19 avril à l’appel de FO et de la CGT devant les célèbres vitrines de Renault et PSA, sur les Champs-Elysées. Objectif : « demander du travail » à leurs deux principaux donneurs d’ordre, pour sauver leur usine.