8 mars 2017 : Des chiffres éloquents

Dossier Égalité professionnelle par Nadia Djabali

Article publié dans le Dossier Égalité professionnelle
Les femmes sont surreprésentées dans certaines professions, notamment dans les magasins de chaussures (81 % des effectifs). © RGA / REA

La Dares a compilé les données 2014 de 252 conventions collectives couvrant un peu plus de 13 millions de salariés. Dans certaines professions, les écarts de salaire entre les hommes et les femmes tournent autour de 50 %. Chez les avocats salariés, les femmes, qui représentent 71 % des effectifs, sont payées en moyenne 49,4 % de moins que les hommes. Dans les cabinets dentaires, composés de près de 97 % de femmes, l’écart moyen de rémunération est de 43 %.

49,4 %

C’est l’écart de salaire entre les femmes et les hommes dans la branche des avocats salariés.

Parmi vingt activités recourant le plus au temps partiel, treize emploient majoritairement des femmes. Outre les cabinets dentaires et les cabinets médicaux (92% de femmes), on retrouve aussi les associations de familles rurales (84 %), les magasins de chaussures (81 %) et les magasins de vêtements (82 %).

Parmi les vingt professions les moins rémunérées, treize emploient également une majorité de femmes, dont l’esthétique, la cosmétique, la parfumerie et l’enseignement (90,6 %), la coiffure (87 %), les associations de familles rurales (83,8 %), les magasins de chaussures (80,6 %) ainsi que de vêtements (77,4 %), les établissements d’enseignement privé (77 %), les fleuristes et animaleries (76,7 %). 

Nadia Djabali Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles du dossier

L’égalité femmes-hommes vaut aussi pour les TPE

InFO militante par Prescillia Bourguignon

Jeudi 4 mars, l’actualité était, pour le Secrétaire général Yves Veyrier, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Il était accompagné de Béatrice Clicq, secrétaire confédérale qui a la responsabilité de piloter la politique et l’action FO en la matière. Ils se sont réunis à Chambéry, avec les secrétaires des Unions de la Savoie, de l’Isère et de Drôme – Ardèche qui coorganisaient un colloque « Egalité professionnelle ».