Commerce

Des salariés de Vivarte manifestent contre les licenciements

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Mercredi 24 juin, premier jour des soldes, les salariés de La Halle, filiale du groupe d’habillement Vivarte, ont fait grève à l’appel de leurs syndicats, dont FO, pour protester contre les licenciements prévus dans les magasins. Quelques 150 magasins sont restés fermés, notamment dans la Sarthe, en Basse-Normandie et dans le Nord. Le dépôt logistique situé à Châteauroux était aussi en grève. Un rassemblement de salariés travaillant dans différentes enseignes du groupe (La Halle, mais aussi Kookaï, André…) s’est tenu dans la matinée devant un magasin faisant face au siège de Vivarte à Paris.

La direction de Vivarte avait annoncé le 7 avril un plan de 1 500 suppressions de postes à La Halle aux vêtements, sur un total d’environ 17 000 emplois en France. Le lendemain, André annonçait 35 fermetures de magasins de chaussures avec 105 suppressions de postes, et Kookaï 43 suppressions de postes au siège de la marque. L’enseigne Défi Mode est aussi concernée par la restructuration, avec 123 postes supprimés.

C’est la troisième mobilisation des salariés de Vivarte en moins de deux mois, après un rassemblement devant le siège du groupe le 28 avril et une manifestation des salariés du dépôt logistique de La Halle près Châteauroux le 13 juin.