Développement : agir, à tous les endroits à tous les niveaux

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

© F. BLANC

Certes déjà engagée depuis longtemps dans des actions de développement, entre autres par la mise en place de l’outil e-fo, la confédération annonce de nouveaux projets. Les unions départementales et fédérations ne sont pas en reste, nombre d’entre elles affichant leurs initiatives en la matière. Pour l’ensemble de l’organisation, l’objectif est d’étendre l’audience de FO pour pouvoir plus largement encore défendre les salariés.

Il nous faut peser pour que le rapport de force soit en notre faveur insistait Yves Veyrier le 3 novembre devant le Comité confédéral national (CCN), évoquant la question du développement de l’organisation. Il faut agir, à tous les endroits à tous les niveaux, conjointement et transformer le crédit porté à nos arguments et revendications en nombres : celui des adhérents, des implantations ainsi que celui des résultats aux élections professionnelles. L’objectif, évoqué lors du précédent CCN en mai, est d’atteindre 20% de représentativité dans quatre ans.

L’organisation, qui vise à sensibiliser davantage les jeunes, les travailleurs précaires ou encore les cadres, prévoit ainsi une semaine de l’adhésion syndicale à FO du 17 au 22 janvier 2022. Un rendez-vous qui pourrait devenir annuel. Cette campagne menée en lien avec les UD, leurs UL ainsi que les fédérations pourrait prendre la forme d’une distribution publique entre autres sur les marchés indique le secrétaire général. L’enjeu est d’informer sur le rôle, large mais souvent méconnu, du syndicat en mettant l’accent sur le réseau de proximité.

Une présence syndicale permanente à Roissy

Autre initiative, une implantation permanente sur le site de l’aéroport de Roissy en coordination avec les UD et les Fédérations concernées. Le local syndical FO existe déjà au sein de la MOSZAR, la maison des syndicats située sur le site aéroportuaire (80 à 120 000 salariés). Au 1er janvier, un militant de la FEETS y sera à plein temps.

Plus largement, à chaque strate de l’organisation, les initiatives pour le développement ne manquent pas. Parmi elles, FO Métaux annonçait son recours à deux développeurs pour aider à la création d’implantations. L’union départementale de Haute-Saône met, quant à elle, en place un pôle développement afin de sensibiliser, entre autres, les jeunes, dont ceux des CFA expliquait Sébastien Galmiche, le secrétaire de l’UD.

Tarn-et-Garonne : Jeux et humour en soutien au plan de développement

L’UD du Tarn et Garonne a déjà bâti et budgété pour sa part un plan de développement, détaillé et déjà partiellement lancé. Il vise à donner à FO une identité sur l’ensemble du département et des structures explique sa secrétaire générale, Eliane Teyssié. Ainsi, une série d’actions de communication, positives et régulières ont été planifiées. Il y aura huit à neuf événements tout au long de l’année 2022 indiquait-elle devant le CCN, soulignant que pour gagner en audience c’est toujours le travail de terrain qui fait toute la différence.

Pour chacun des événements, ludiques, teintés d’humour et toujours relié à la défense des salariés, un livret spécifique a été conçu présentant FO, l’UD et ce que nous pouvons apporter. Le plan développement a déjà débuté. Ainsi en octobre et novembre, avec la distribution devant une école d’apprentis, de livrets dédiés à leurs droits... et accompagnés de bonbons et goodies FO. Les jeunes se sont montrés réceptifs note l’UD, ils ont posé toutes sortes de questions.

Face à la demande, l’UD a aussi créé un livret sur les droits des salariés-étudiants. Elle programme par ailleurs une distribution, sur plusieurs semaines, de tracts à thèmes sur les droits et le fonctionnement du CSE, devant les entreprises ne disposant pas de représentants du personnel ou de représentation syndicale.

Sensibiliser les salariés des TPE

Parmi les évènements à venir, l’UD FO 82 a fait sienne une initiative mise en place par l’union départementale de l’Aveyron depuis plusieurs années. Ainsi, en janvier, la Galette des droits sera organisée dans les entreprises pour les syndicats demandeurs et avec l’objectif de faire connaître l’action syndicale aux non-adhérents. C’est une action qui serait très facile de rattacher à la semaine de l’adhésion syndicale prévue au plan national par la Confédération, indique Eliane Teyssié. En avril, ce sera l’opération FO fête sa naissance en Tarn-et-Garonne, clin d’œil à la création de la CGT-FO par le congrès constitutif des 12 et 13 avril 1948. Suivra en juin l’opération FO donne un coup de pouce à vos congés payés.

Les deux événements visent à sensibiliser les salariés des TPE à l’action syndicale. Par un livret qui leur sera distribué, ils pourront aussi gagner, entre autres cadeaux, un code du travail simplifié, et peut-être aussi un rendez-vous pour vérifier leur bulletin de salaire... Ce qui peut être très utile pour ces salariés isolés.

Toutes les structures FO sur le terrain

Après le succès de l’opération 1er mai cette année à Montauban, l’UD posera ses stands sur plusieurs marchés l’an prochain. Et au-delà de la distribution symbolique d’églantines, il s’agit bien sûr de renforcer la visibilité de FO dans le département.

En novembre, l’AFOC du Tarn-et-Garonne mène quant à elle la « semaine du Beau Logé ». Derrière le jeu de mot rappelant le vin nouveau, dont des bouteilles sont d’ailleurs à gagner, il s’agit de s’adresser aux locataires des bailleurs sociaux via un questionnaire distribué dans les boîtes aux lettres. L’AFOC compte toucher quelque 3 500 locataires.

D’autres opérations telle la distribution de goodies sur les implantations FO et en lien avec des périodes marquantes pour tous, seront renouvelées l’an prochain. Mais les règles changeront. Pour bénéficier des stylos distribués à la rentrée de septembre ou des chocolats et des calendriers en décembre, il faudra avoir rapporté à l’UD au moins un bulletin de participation TPE par implantation précise Eliane Teyssié. Façon là encore de sensibiliser les adhérents à la question des très petites entreprises.

Une action UD 82

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Lutter contre la pauvreté et les bas salaires

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Nathalie Homand, Secrétaire général de Force Ouvrière, Secteur Economie et Fiscalité

L’accélération de l’inflation portée notamment par la hausse des prix de l’énergie et des produits alimentaires met particulièrement en difficulté les salariés à bas salaires, en situation de précarité et accentue les difficultés des ménages les plus modestes qui ont déjà subi, pour bon nombre d’entre eux, des pertes de revenus engendrées par la crise sanitaire.